Apprendre à croiser les antérieurs à son cheval

 Je vous propose aujourd’hui à nouveau un petit tour sympa et relativement simple à apprendre à son cheval: croiser les antérieurs.

 

Vous allez avoir besoin de friandises (si vous fonctionnez comme cela avec votre cheval et qu’il ne devient pas fou en sachant qu’il y en a dans vos poches). Et… c’est tout.

 

Je vais commencer par vous donner la méthode que l’on voit à peu près partout. J’ai testé, mais ça marchait vraiment moyen avec Kalinka, du coup je vous mettrai à la suite comment j’ai procédé.

 

Méthode 1

 

Avant tout, il faut s’assurer que notre cheval soit bien d’aplomb, afin qu’il ne soit pas déséquilibré au moment de croiser les antérieurs.

 

Si l’on veut que l’antérieur droit passe par-dessus l’antérieur gauche, on doit se tenir à la gauche de notre cheval.

En se penchant, on va chercher à attraper la jambe droite (du cheval hein ! :P) tout en disant « croise » (pour ma part, et afin d’associer le mouvement à l’ordre vocal), et la poser au sol, par-dessus la jambe gauche. Les antérieurs sont croisés.

On récompense et félicite chaudement.

 

A force de répétition, on pourra ensuite passer à juste une petite aide avec la main ou une badine, en tapotant la jambe droite et en disant « croise », afin que le cheval croise les antérieurs.

 

Et enfin, le plus amusant, en arriver à ce que lorsqu’on croise nos jambes, le cheval nous « imite » ;).

 

Voilà pour cette première méthode.

 

 

 

A retenir !

  • on se place à gauche du cheval (si l’on souhaite que la jambe droite croise la gauche).
  • on va attraper la jambe droite et la tirer vers soi, tout en donnant l’ordre vocal et la poser au sol, de façon à ce qu’elle croise la jambe gauche.
  • on félicite et on récompense.

 

Méthode 2

 

Ma mienne :P. Nan très honnêtement, je pense que si je n’avais pas tester la première, ça n’aurait pas rendu la même chose, et je dois dire que ça nous a bien aidé d’essayer selon la première méthode. Ca nous a « ouvert » à l’exercice si je puis dire. Parce que du coup Kalinka voyait un petit peu où je voulais en venir.

 

Le souci c’était que Kalinka est très « lourde » quand elle s’y met. Au sens propre ! 😛 Elle ne voulait pas trop donner sa jambe, alors je me cassais plus le dos qu’autre chose. Et quand elle le faisait, ça n’était pas tout en douceur. Elle balançait un peu la jambe en avant, du coup, j’étais pendu à sa jambe. Assez moyen… Et surtout, je sentais que son poids ne basculait pas en même temps que je lui faisais croiser les antérieurs. La logique voudrait que pour garder un peu son équilibre, elle reporte son poids sur le pied bien ancré dans le sol. Mais non ! Du coup j’ai tenté autre chose.

 

 

Pour lui faire croiser l’antérieur droit devant le gauche, je me suis placée à sa droite.

 

Et doucement, je pousse son épaule avec mon épaule pour qu’elle comprenne que je veux qu’elle bascule son poids du corps sur l’antérieur gauche. Une fois que je sens que ça bascule, sa jambe droite est « libérée » et donc bougera plus facilement.

 

Tout en maintenant mon épaule contre la sienne (au début), je tapote sa jambe droite, tout en répétant l’ordre « croise » comme j’ai pu le faire en testant la première méthode, Kalinka lève la jambe, mais cherche. Du coup, je l’aide en attrapant ou poussant sa jambe doucement de façon à ce qu’elle passe devant la jambe gauche.

 

Pour le moment, Kalinka a encore besoin que de temps à autre je pousse un peu sa jambe pour croiser. Mais elle a assimilé, car en général je tapote, « croise », et elle croise les antérieurs.

 

EN SELLE:

Cet après-midi même, en balade, sur son dos, Kalinka me sort un superbe croisé ! Je tapote la jambe avec la badine (attention à ne pas confondre les ordres ! Pour Kalinka par exemple, si je tapote l’épaule, c’est une jambette, si je tapote la jambe, c’est un croisé), je donne l’ordre, et la voilà qui me croise les antérieurs. Je suis contente, premier essai, et une réussite. Attention aussi à penser à aider en reportant notre poids du côté opposé à la jambe qui croise ! 😉

 

 

Il me reste à peaufiner tout ça, afin qu’elle croise les antérieurs de façon un petit peu plus… élégante. Car pour l’instant, la Miss pose à plat ou quasiment son pied, au lieu de poser le pied sur l’arête du sabot. Mais le geste est là, le plus gros du travail est fait.

 

A retenir !

  • on pousse petit à petit l’épaule de notre cheval avec notre épaule, afin de le « déséquilibrer ».
  • on donne l’ordre vocal et on tapote ou pousse doucement la jambe jusqu’à qu’il croise les antérieurs. 
  • on guide la jambe au début, si nécessaire.
  • on félicite chaudement et on donne la friandise.

 

 

 

 

 

 

10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Merci pour ce petit tuto ! Je vais tester ça avec Camel, en croisant les doigts (pas les jambes haha) pour qu’il comprenne vite 😉 !

    Bisous et encore merci pour ce bon article ! 😀

    Publié le 2 décembre 2013 à 07:56
    • Amaya

      Avec plaisir Aurélie, et je croise les doigts avec toi alors ;P.
      Et surtout revient nous dire ce qu’il en est ! 😀

      Publié le 2 décembre 2013 à 15:33
  2. héhé,
    je vois que les occupations du we se ressemblent !!
    Nous avons joué à la découverte du ballon pour ceux qui ignoraient ce que c’était !!
    Ballon avec le nez, et ballon avec le pied !!
    j’écrirais un article à ce sujet un de ces jours prochains LOL
    Bonne semaine à toi.
    G.

    Publié le 2 décembre 2013 à 09:57
    • Amaya

      Ah chouette le ballon ! 🙂 Je l’ai fait découvrir à Kalinka à la fin de l’été et aux beaux jours, après quelques exercices, j’en parlerai sur le blog également :P. J’ai hâte de lire ton article alors !
      Bonne semaine à toi aussi.

      Publié le 2 décembre 2013 à 15:37
  3. Maewa

    Je l’ai appris à ma jument 😀 , j’ai fais comme toi, la solution n°2!!! ça marche assez bien, mais mon problème c’est qu’elle ne pose pas « longtemps » ( bon, j’espère que tu me comprends 🙂 ) son sabot, donc j’y réfléchis….. 🙂 Bonne continuation!

    Publié le 3 décembre 2013 à 20:23
    • Amaya

      Ah super ! 🙂 C’est déjà pas mal, le plus gros est fait. Maintenant ça viendra avec le temps et à force de répéter le geste ;).
      Bonne continuation à toutes les deux !

      Publié le 4 décembre 2013 à 11:15
  4. Ca à l’air sympa ! J’aimerai bien testé mais mon cheval des fois est un peu bête, et quand je lui cure les pieds par exemple, des fois il oublie qu’il a un sabot en l’air en manque de tomber en levant un autre pied pour se déplacer -_-‘

    M’enfin, ça pourrait ptetre marcher quand même !! Trop mimi ta juju !

    Publié le 3 décembre 2013 à 22:49
    • Amaya

      Aha, mince ^^. Mais qui sait, ça pourrait bien l’amuser d’apprendre des tours :).
      Et merci pour ma Louloute !

      Publié le 4 décembre 2013 à 11:16
  5. Océane

    J’ai peur que mon petit Porto Nuevo confonde avec la jambette, mais je vais essayer ce week end 😀

    Publié le 6 décembre 2013 à 11:26
    • Amaya

      J’avais la même appréhension au début. Kalinka a bien proposé quelques fois la jambette, mais elle a rapidement compris ce que j’attendais. Et quand les codes sont clairs et très différents pour deux tours, il ne devrait pas y avoir de soucis. A toi de trouver le code le plus adapter pour que ton Loulou ne confonde pas les deux :).

      Publié le 6 décembre 2013 à 17:26