Apprendre l’immobilité à son cheval

Apprendre à son cheval à rester immobile a de nombreuses utilités.

 

Je l’ai appris à Kalinka un jour lors du pansage. Je voulais juste lui passer un coup de brosse avant de l’emmener se balader à pied, et je ne l’ai pas attachée. Seulement, Madame voulait allez voir ce qui se passait ici et là, et impossible de la faire rester à un endroit.

Du coup, j’ai tenté de lui apprendre à ne pas bouger. Elle a compris le principe en 2 minutes. C’est vraiment très simple, et je lui trouve de nombreuses utilités.

 

Comment commencer ? 

 

Je me munie d’un licol et d’une longe. C’est tout ce que j’avais sous la main au moment où je l’ai appris à Kalinka.

J’emmène mon cheval dans un endroit dégagé, où il peut tout de même bouger, ça aide à voir si le cheval a compris ce que je lui demande. Si je suis dans un endroit clos et petit, je me place à côté de mon cheval et je m’éloigne doucement, sans tenir la longe en donnant l’ordre à mon cheval de ne pas bouger (pour Kalinka, j’avais commencé avec « pas bouger », puis j’ai viré sans m’en rendre compte sur « bouge pas ». Au niveau de l’intonation, je ne sais pas lequel peut être le plus efficace). Si on a cheval qui se fait la malle quand on s’éloigne de quelques centimètres (genre Kalinka à nos débuts…), on se munie d’une grande longe, histoire d’avoir toujours notre cheval… à portée de main.

 

Soit mon cheval ne bouge pas, et là, je le félicite chaudement en revenant vers lui (voix + caresses), soit il bouge. S’il bouge (quelle que soit la direction, vers moi ou ailleurs), je dis fermement « non » et je reviens vers lui pour le ramener à l’endroit où il était au début. Donc, soit je lui bouge les épaules s’il a fait un pas de côté, soit je le fais reculer s’il est parti en avant. Puis je recommence à m’éloigner en donnant l’ordre de ne pas bouger.

Kalinka il lui a suffi que je la remette 3 ou 4 fois à sa place, et elle a compris qu’elle ne devait plus bouger les pieds. Le cheval peut rapidement comprendre le principe de ne pas bouger.

 

Je commence par m’éloigner d’un pas, puis de deux, d’un côté de mon cheval, puis de l’autre, puis tout autour de mon cheval. Je continue ensuite en faisant un tout complet autour de mon cheval sans qu’il ne bouge, puis je peux le tester en partant derrière un mur ou ailleurs, hors de sa vue, puis de plus en plus longtemps. Je peux aussi tenter, si mon cheval a tendance à se jeter sur l’herbe dès que je me trouve à plus de 50 cm de lui, comme Kalinka, de l’emmener sur un chemin bordé d’herbe, lui demander de ne pas bouger et m’éloigner.

 

 

Pourquoi lui apprendre l’immobilité ? 

 

Cet ordre peut servir pour plusieurs choses. Pour ma part, déjà, voir si Kalinka est toujours concentrée sur ce que je lui demande. Aussi, si j’ai à m’éloigner d’elle 2 secondes alors que je ne peux pas l’attacher en balade ou autre, elle ne bouge pas et attend que je revienne vers elle.

 

Avec elle, j’avais un souci au montoir, elle se mettait à avancer dès que mes pieds quittaient le sol pour me mettre en selle (Kalinka n’a pas de souci de santé, une selle adaptée et un maximum d’efforts de ma part pour monter en douceur). Depuis que je lui ai appris ça, plus de problème ! Je mets mon pied à l’étrier, et lui donne l’ordre de ne pas bouger. Elle sait immédiatement de quoi il s’agit, même si la situation change. Petit à petit, je n’ai plus à le lui rappeler. Mais les mauvaises habitudes tiennent bon, et si je vois qu’elle est tentée d’avancer pendant que je monte, je n’ai qu’à lui demander de ne pas bouger, et je n’ai pas de souci.

 


A retenir !

  • mon cheval et moi, on se trouve dans un endroit dégagé
  • je m’éloigne doucement de mon cheval. D’abord un pas, puis de plus en plus au fur et à mesure qu’il comprend ce que je lui demande
  • quand il ne bouge pas, je reviens vers lui et le félicite chaudement
  • quand il bouge, je reviens vers lui en disant fermement « non » et en le remettant à sa place initiale
 

Et vous, en quoi apprendre l’immobilité à votre cheval vous a servi ? 🙂

23 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. C’est une très bonne idée de lui apprendre ça ! Ca peut servir à vraiment plein de choses 🙂 Pour prendre des photos aussi ^^

    Publié le 20 juillet 2013 à 11:34
    • Amaya

      Aha, c’est ça, pour prendre des photos aussi c’est utile ! 😛

      Publié le 28 juillet 2013 à 09:17
  2. Bonne idée ! Attention quand même à la longe qui traine par terre (pour les chevaux moins discipliné que ta jument) car s’ils marchent dessus, ils peuvent paniquer à ne plus pouvoir lever la tête (c’est bête un cheval lol) on peut alors attacher la longe autour de l’encolure.

    En tout cas ta juju à vraiment l’air intelligente elle apprend tout si vite!!!!

    Publié le 21 juillet 2013 à 09:04
    • Amaya

      Oups, je n’ai pas préciser de passer la longe autour de l’encolure ? 😮
      Oui, sur la photo, on voit la longe qui traîne par terre devant Kalinka, mais c’est parce que je sais qu’elle ne bouge pas d’un poil, mais j’aurais dû détacher la longe (la flemme…).

      Il est vrai que Kalinka apprend très vite, ça m’impressionne toujours autant ! 🙂 En 5 minutes elle comprend le principe de la nouvelle chose que je lui apprend. Après, est-ce qu’elle aime apprendre, je n’en sait rien, elle a toujours un air un peu bougon :P. Mais en tout cas, quand elle le fait, elle essaye de le faire bien.

      Publié le 28 juillet 2013 à 09:24
  3. Maewa

    c’est super bien! J’adore! Ma jument se dépêche de s’en aller dès que j’ai le dot tourné! Je vais essayer de lui apprendre!
    Merci encore pour cet article! 🙂

    Publié le 21 juillet 2013 à 14:42
    • Amaya

      Aha, Kalinka il lui arrive encore de filer dès que j’ai le dos tourner. Mais beaucoup moins qu’au paravent, donc j’imagine que ce travail à porter ses fruits ! 🙂

      Publié le 28 juillet 2013 à 09:24
  4. Ah ça, c’est quelque chose que tout les cavaliers devraient apprendre à leurs chevaux !! 😉 Et au clicker l’exercice devient un jeu d’enfant !! 😀

    Publié le 29 juillet 2013 à 09:38
    • Amaya

      J’imagine oui ! 🙂 Malheureusement, je n’ai toujours pas su régler le problème de peur du bruit du clicker avec Kalinka, mais heureusement, elle apprend à une vitesse incroyable.

      Publié le 29 juillet 2013 à 11:42
  5. AH mince … c’est vraiment étrange ça … 😮

    Publié le 29 juillet 2013 à 13:21
    • Amaya

      Mouais, je comprends pas =/. D’autant plus qu’elle n’est vraiment pas peureuse ma bourrique, en règle générale. Mais ça, ça passe pas ! Petit à petit on y arrive, tout doucement, néanmoins ;).

      Publié le 29 juillet 2013 à 14:28
  6. Je vais essayer ça avec Camel 😀

    Publié le 31 juillet 2013 à 08:42
  7. Fox

    Il faudrait peut-être préciser également que ce n’est pas à faire avec tous les chevaux ; qu’il vaudrait mieux que la base du respect soit déjà instaurée. Peut-être commencer l’exercice avec une longue longe histoire de le tenir quand même au cas où le cheval se barre tout à coup.

    Parce que j’imagine pas si on tente l’exercice avec un cheval qui a tendance à se barrer à grande vitesse une fois qu’on ne le regarde pas pour aller gaiement se promener seul, et qui, si on l’approche, se sent embêté et part en coups de cul.

    Publié le 31 juillet 2013 à 15:26
    • Amaya

      Ohla oui j’ai oublié O.o. Pourtant Kalinka est la première à se faire la malle vers de l’herbe fraîche si elle le peut, mais là, comme j’avais fais ça dans un petit endroit clos… je préciserai que c’est à commencer avec une grande longe, en effet.

  8. C’est sur que le cheval peut comprendre sa rapidement vue que c’est d’un naturel fainéant je croie, je pense pas que sa les dérangent de rester où ils sont, sinon très bon article ! 😀

    Publié le 12 août 2013 à 14:34
    • Amaya

      Super, tu nous donnera des nouvelles, savoir si ça fonctionne ;).

      Publié le 9 octobre 2013 à 11:56
  9. Marion

    Faut que je l’apprenne à Quenotte car si sa fonctionne pour le broutage c’est trop cool. Car des fois je veux faire des photos ou autre et elle se met à brouter :/ donc je vais essayer 😀

    Publié le 23 octobre 2013 à 11:04
    • Amaya

      Il y a des chances que ça marche pour ne pas qu’elle broute, mais je te conseille de dissocier ça en deux ordres différents, l’un pour ne pas bouger, et l’autre pour ne pas brouter. Ca sera bien plus pratique, parce qu’après tout ce n’est pas la même chose qu’on demande. L’un on demande de ne pas bouger, et l’autre de ne pas manger. C’est différent ;).
      Du moins c’est ce que je fais pour Kalinka, qui est très gourmande et ne pense qu’à manger une fois sur de l’herbe :P.

      Publié le 23 octobre 2013 à 14:35
  10. Marion

    Oui c’est vrai, ‘est deux choses differentes :D, meri bien pour ton conseil :D.
    Quenotte est pareil une fois dans l’herbe elle pense qu’a manger ^^

    Publié le 25 octobre 2013 à 14:17
    • Amaya

      Avec plaisir ! 🙂

      Publié le 25 octobre 2013 à 14:45
  11. maéva

    coucou, j’adore ton blog, je trouve tes articles très biens écrit.Je suis contente d’avoir trouver tes asuces, conseil… Car je viens d’adopter un cheval a débourrer (qui avait été batu etant jeune) et tes article vons bien m aider car tu utilise des manières douces.^^

    Publié le 27 août 2015 à 17:57
    • Merci Maéva, et pleins de belles choses avec ton nouveau compagnon 🙂 .

      Publié le 14 septembre 2015 à 10:23