Astuce: ajouter des mousquetons à ses rênes

Mousqueton

 

Aujourd’hui, c’est une petite astuce bien pratique que j’ai envie de partager avec vous.

 

Vous le savez déjà, je suis une cavalière baladeuse. Et en balade, il m’arrive de mettre pied à terre pour diverses raisons. Mais il me manquait un petit quelque chose pour me faciliter la tâche dans certaines situations. Et puis tout court, dans mon quotidien de cavalière. Alors l’été dernier, j’ai investi dans… deux petits mousquetons mexicains. 😛

 

On fixe les rênes sur ces petits mousquetons, qu’on vient ensuite fixer sur le mors. Comme nos rênes quoi. 😉

 

Pourquoi ?

 

Tout d’abord, c’est suuuper pratique. En balade, il peut m’arriver de descendre de ma bourrique pour descendre ou monter un talus avec une forte pente et diverses autres raisons. Le fait de pouvoir détacher une rêne me permet de prendre de l’avance sur mon cheval pour anticiper ses mouvements. Si je passe un fossé, moi je l’enjambe, mais il se peut que le cheval fasse un bond pour le traverser, et dans ce cas, je suis bien contente d’avoir un peu de mou: je ne suis pas trimbalée au moment où il saute, et je ne tire pas dans la bouche du cheval. Ca permet donc de laisser le cheval évoluer plus librement, sans nous bousculer. 

 

Autre exemple: si je veux longer mon cheval avant de monter dessus et qu’il a déjà son filet, les rênes sont enlevées rapidement pour laisser place à la longe. Et pareil quand je fini ma séance de longe, je peux rapidement remettre les rênes sur le filet.

 

Autre point positif, c’est au niveau de la sécurité ! En premier, celle du cheval. Il peut arriver que le cheval se coince les rênes quelque part, et bien souvent, les chevaux qui se retrouvent entravés ou bloqués dans leur mouvement paniquent rapidement. L’avantage des mousquetons, c’est qu’on peut très vite détacher les rênes et donc libérer la tête du cheval.

Mais c’est également un avantage pour notre propre sécurité. Par exemple, quand ma jument à peur de quelque chose en balade ou autre, j’aime bien descendre pour prendre le temps de lui montrer l’objet de sa peur. Heureusement pour moi, elle n’a jamais de réactions très violentes. Mais quand au contraire on a un cheval qui réagit brutalement, le fait de détacher une rêne permet d’avoir du mou, pour déjà se placer à une certaine distance s’il réagit violemment puis pour avoir plus de longueur à rattraper si le cheval tire et que les rênes nous échappent un peu.

 

Puis quand vous êtes à cheval, si vous avez une girafe sous les fesses, ça rallonge un peu les rênes. Ou si comme moi vous avez un cheval particulièrement gourmand qui ne peut s’empêcher de plonger la tête dans l’herbe, on a plus de longueur de rênes et on est moins « projeté » vers l’avant quand il baisse la tête. Naaan… ça c’est un argument complètement bidon. 😛

 

Après, le seul inconvénient qu’il y aurait, mais je n’en sais trop rien, c’est peut-être au niveau du contact avec la bouche du cheval. Peut-être que le contact est moins bon qu’avec le cuir des rênes, puisque le mousqueton glisse très facilement sur le mors. Mais n’étant pas du tout une experte, je ne saurais vous le dire, alors avis aux experts en la matière ! 😉

 

 

 

Alors, est-ce que vous aussi vous avez rajouté des mousquetons ? Qu’est-ce que ça a changé pour vous ? 🙂

24 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Je suis une adepte depuis des années. 🙂 En TREC, c’est pour un équipement technique indispensable !

    • Amaya

      Oui c’est vrai qu’en TREC, je me doute que c’est pratique et indispensable ^^.

  2. Petit conseil en rapport avec la première photo : il est conseillé de clipser le mousqueton dans l’autre sens, le bout métallique qui dépasse coté extérieur pour qu’en cas de contact le cheval ne soit pas piqué !

    • Amaya

      Oui, c’est vrai, tu as raison. Je n’y avais pas pensé ! Merci pour cette précision, j’y penserais la prochaine fois ! 😉

  3. Je vais aussi en commander bientôt!^^ Ça fait un petit moment que ça me trotte dans la tête pour ma paire de rênes américaines! C’est vraiment très pratique lors des pauses en rando!

    Pour ma part, comme je monte quasiment uniquement en licol plat, ça me permet d’enlever mes rênes au moment des pauses. Ça m’évite d’avoir à surveiller sans arrêt que mon cheval ne se prend pas les pieds dedans!

    • Amaya

      Oui c’est vrai que c’est bien pratique pendant les pauses ! ^^
      Et comme tu montes en licol plat, c’est d’autant plus pratique :).

  4. Excellent !! Tu m’as vraiment donné envie d’investir !! Où peut-ton en trouver ? Merci Amaya !

    • Amaya

      Personnellement j’ai acheté les miens dans un magasin d’équitation. Généralement les enseignes d’équitation en propose à la vente. Si tu n’en trouve pas près de chez toi, il te reste toujours Internet ;). Ou alors si tu as une sellerie près de chez toi ! 🙂

  5. C’est une excellente idée 🙂
    Dès que j’en verrai, j’en achèterai 😀
    Par contre, pour « l’inconvénient », il existe des fines « feuilles » de cuir. Tu peux en mettre un petit bout sur le mousqueton, à l’endroit du contact entre le mors et le mousqueton 😉 Ainsi, tu gardes le « grip » du cuir, tout en ayant ton mousqueton 😉

    • Amaya

      Hey ! C’est une super idée ça, la feuille de cuir pour garder le contact ! 😀
      Merci beaucoup ! 🙂

  6. Arizona

    Super astuce !
    Sinon pour le contacte des rênes avec le métal du mousqueton et le mors en fers c’est oui peut être glissant …
    il faudrait acheter un fin tissu de cuir et l’enrouler autour le la partie du mousqueton en contact avec le mors mais bon après c’est mes idées farfelues x)

  7. Arizona

    Zut c’est dit juste avant je suis trop bête j’y avait même pas vu , je vous le jure x) lol

    • Amaya

      Hihi, oui en effet, ça a déjà été suggéré, mais merci beaucoup quand même ^^ Ca me l’a remis en tête de trouver quelque chose à mettre sur les mousquetons :P.

  8. Je reviens sur cet article. L’idée est astucieuse je le faisais au début, mais plus maintenant… car après mettre renseigner, il faut éviter le contact du métal avec le métal… car le mors étant directement dans la bouche et le mousqueton directement en contact avec le mors, les chocs répétés entre les deux, entraîne une résonance dans la bouche du cheval… pas tip top donc …
    Le mieux serait de mettre un bout de cuir autour de l’anneau du mors pour faire protection 😉

    Publié le 29 juillet 2013 à 09:46
    • Amaya

      Merci, tu réponds à la question que je me suis posée avant même d’acheter les mousquetons ! ^^ Je m’en doutais pas mal à vrai dire… Il faut vraiment que j’essaye de mettre un bout de cuir pour faire barrage 😉

      Publié le 29 juillet 2013 à 11:44
  9. manon

    Vraiment très bonne idée. Si on monte avec in licol, on peut facilement y attacher les rênes. Je penserai à en acheter 🙂

    Publié le 8 septembre 2013 à 19:20
    • Amaya

      Oui, en effet, du coup tu peux facilement changer tes rênes du filet au licol ;).

      Publié le 8 septembre 2013 à 19:57
  10. Crash

    Coucou,
    j’ai vu ta petite astuce qui est bien connue du monde du cheval. Mais, si je peux me permettre, je tiens à vous mettre en garde tout de même.
    Ma mère a eut un très grave accident en attelage de deux chevaux. Les mousquetons reliés aux guides se sont tout simplement cassés lorsqu’un des cheval s’est emballé. Résultat, plusieurs mois d’arrêts, une grosse frayeur en prime et fini les mousquetons !
    Alors vous me direz, certes, c’est pas courant. Mais c’est arrivé.
    Pour partir en balade j’utilise désormais une bride licol qui permet d’attacher le cheval où qu’on veuille rapidement. Et dans ma poche, un fidèle couteau en cas de problème. Vaut mieux une paire de rênes coupées qu’un cheval abimé.
    Voilà Voilà, c’était une petite expérience personnelle 😉

    Publié le 18 décembre 2013 à 18:20
    • Amaya

      Merci de nous faire part de ton expérience :).
      En effet, ça peut casser, mais une rêne peux tout aussi bien casser qu’un mousqueton. 😉
      Et tu as raison de ne pas hésiter à couper une rêne en cas de soucis !

      Publié le 19 décembre 2013 à 10:37
  11. pierre

    C’est pratique mais il faut pas en abuser car le mousqueton en fer sur un mors en fer gêne le cheval dans sa bouche.

  12. Super article ! ça m’attirait aussi ces mousquetons, mais quand j’ai essayé, j’ai découvert un inconvénient imprévu : je trouve le grincement du mousqueton sur le mors épouvantable. Je vois que plein de commentaires relatent de problèmes de ce contact d’ailleurs. Faudra que je retente en recouvrant de cuir, comme le suggère Aurélie !

    • Amaya

      Pas de grincements de mon côté 🙂 .Peut-être la matière qui fait ça.

  13. ça fait forcément un cliquetis, non ?

    • Amaya

      Un léger cliquetis oui ;).