Cavalier: comment s’occuper quand il pleut ?

Il pleut, il pleut bergèreuuuh ♫

 

A moins de vivre au fond d’une grotte, vous avez forcément noté que dehors, il fait moche. Il pleut. Souvent. Et les semaines s’enchaînent comme ça depuis TROP longtemps ! Preuve en est que je dois aller chercher mon poney dans son pré à la nage. Ou presque. L’expression « aqua-poney » prend tout son sens.

 

Et qui sait combien de temps ça va encore durer ? Alors plutôt que de s’affaler sur le canapé en regardant les photos de nos juins passés ensoleillés avec notre cheval, on enfile des bottes, un imper et on affronte la grisaille ! On est des guerriers !

 

InstagramCapture_b817431c-56aa-415c-9145-870dddb1cc93

Ce que ça donne quand j’affronte le mauvais temps. Une guerrière les pieds dans l’eau…

 

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir installer son cheval dans une écurie équipée d’un manège. Le must pour faire des activités avec son cheval par un temps pourri tel qu’on le connait actuellement. Alors que faire quand notre fidèle monture n’est pas dans une pension équipée et qu’il pleut (beaucoup) ?

 

1. Si on a un abri pour son cheval, on peut s’y réfugier avec lui et en profiter pour faire quelques exercices. Des choses simples à faire dans le calme et qui ne demandent pas beaucoup d’espace. Avec Kalinka par exemple, c’est l’occasion de travailler précision et réactivité quand je lui demande de déplacer les hanches par le toucher, les épaules, reculer, diverses cessions à la pression du licol… Des petites choses qui participent au bon déroulement d’une progression dans le travail, mais qui se perdent parfois rapidement quand on passe à d’autres choses plus élaborées. C’est donc un moment idéal pour amener un peu de précision aux bases.

 

2. On peut aussi profiter d’être à l’abri et dans un espace restreint et où les possibilités ne sont pas nombreuses, pour découvrir le clicker training avec son cheval 🙂 . Pratique, ça ne demande pas beaucoup de moyen (puisqu’il est même possible de se passer de clicker) pour s’y mettre ! Juste d’être bien renseigné au préalable sur les conditions de sécurité à mettre en place avant de se lancer. Rassurez-vous, rien de bien compliqué, et tout est clairement expliqué dans le livre « Motiver son cheval » d’Hélène Roche.

 

3. Toujours à l’abri (mine de rien il y a de quoi s’occuper), c’est l’opportunité d’apprendre à son cheval de petits tours rigolos. Pourquoi ? Pour passer des moments complices avec son cheval et que toute occasion est bonne pour le cheval de réfléchir. Apprendre des choses nouvelles est toujours stimulant pour le cheval (pour peu que soit fait en toute sérénité). Le dernier tour en date pour Kalinka, c’est de bailler. Deux en un: ça me fait rire et elle, ça la détend visiblement 😛 .

 

Kalinka 11.02 (4)

Cheeeese !

 

4. Si le cheval sèche vite une fois à l’abri, on peut aussi passer de très agréables moments à le masser ! Il y a de fortes chances pour qu’il apprécie ce moment privilégié où l’on se consacre entièrement à son bien-être. Détente assurée !

 

5. Dans un tout autre registre, on peut profiter du mauvais temps pour faire ce que l’on repousse toujours quand il y a rien un rayon de soleil: nettoyer et graisser les cuirs ! J’ai dernièrement eu l’occasion de découvrir et tester les produits Charlee’s Leather de Ravene.

InstagramCapture_fff23e4f-1f57-42d3-a3ad-e0c9cf5c67ca

Tout d’abord, le Easy Clean, qui nettoie et nourrit le cuir. Testé sur le filet, j’ai adoré que le produit soit applicable avec un spray. De plus il s’agit d’un grand format, il y a de quoi faire ! Il s’applique très facilement, et contrairement à d’autres nettoyants, on ne finit pas avec des doigts poisseux. Et ça, c’est super agréable.

J’ai poursuivi avec le Saft Balm, un baume qui nourrit le cuir en profondeur. La texture est géniale, un peu « mousseuse » au premier abord et le produit pénètre rapidement le cuir en frottant. J’apprécie le fait qu’il n’y ait pas besoin d’énormément de produit puisqu’il s’étale bien. Je finis avec un cuir agréable à manipuler.

Pour terminer, pour refaire une petite beauté à mes boots, après avoir subi le même traitement que le filet, je peaufine avec le Black Caress, une cire pour les chaussures. Même constat, un produit super à utiliser, qui s’étale bien sur le cuir. Mes boots ont retrouvé une belle teinte !

 

Black Caress

(petite variante, on peut aussi ranger sa sellerie ou son casier. Je sais, cette idée est enchanteresse)

 

6. Il y a sinon la solution « contemplation ». On se trouve un abris et on observe notre cheval se goinfrer d’herbe, pluie ou pas pluie. Inspirant non ? On pourrait suivre l’exemple.

 

7. C’est donc l’exemple de Kalinka que je suis, qui coûte que coûte préfère profiter de l’extérieur ! On part en balade quand même, et on découvre que même sous la pluie, ce n’est pas si désagréable !

 

Kalinka sait comment s'équiper pour affronter la pluie !

Kalinka sait comment s’équiper pour affronter la pluie !

 

Sur ce, je vous laisse ! Je vais quand même tenter une p’tite danse du soleil, parce que la lumière et la chaleur me manquent.

 

Quelles sont vos activités en période de mousson (si si, mousson) ? 

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Oh bah moi pour tout t’avouer… j’ai vraiment la flemme quand il pleut ! Mon cheval est trempé, il colle, flop flop…. mais quand ça dure trop longtemps, je me motive (et pas trop à me plaindre puisque j’ai un manege hihi).

    De bonnes idées que tu donnes en tout cas ! Je tenterai d’apprendre à Tabs à bailler ^^ (rien que de l’écrire m’a fait bailler lol)

    Bisous !

    • Oh bah ça va eeeeh ! Madame bénéficie d’un manège et elle a la flemme 😛 (nan en fait je te comprends tout à fait, malheureusement ^^)
      Et là c’est moi qui baille de lire que tu bailles. Bref, tu verras c’est marrant de faire bailler son cheval 😛

  2. Estelle

    Et bah que de bonnes idées !
    Je n’ai pas pensé au Clicker training, bah du coup j’ai acheté un lot !
    – Le livre : Motiver son cheval
    – Un clicker
    – Et en plus mais rien avoir « le comportement des chevaux »

    • Et bien, tu as de quoi faire maintenant !! 🙂

  3. Louise

    Au risque de définitivement te fâcher je me risque quand même à t’avouer que chez moi il ne pleut pas !!! 😀
    Cependant je trouve que cet article est une véritable mine d’idées que je prends soin de noter !!! (on ne sait jamais il finira bien par pleuvoir dans mon « pays » !)

    Pour le point 4. massage, je peux aussi te proposer une autre chose (mais il faut avoir un autre truc à quatre pattes à coté), tu gratte/masse le cheval qui gratte/masse l’âne (dans mon cas) qui te gratte/masse ! Oui oui ça marche plutôt bien ! Voilà ma petite contribution !

    • Bah ouais, je suis définitivement fâchée, na !
      Oooooh trop drôle !! Un trio de grattouilles :3

  4. De très bonnes idées pour passer du temps avec son cheval malgré la pluie. Il est vrai qu’on a vite tendance à se dire « il pleut, je ne vais rien pouvoir à cheval ». Cependant il y a beaucoup d’activité diverses et variées quand on se donne la peine d’y réfléchir.

    Très bon article et j’appliquerais surement certaines activité avec mes grosses lors des prochains jours de pluie.

    • Oui effectivement, il n’y a pas que monter à cheval ! Pleins d’autres activités sont possibles.

      Je te souhaitent de passer de bons moments au côté de tes juments 🙂 .