Le cocktail anti-arthrose de Kalinka

Kalinka, 21 ans, pète la forme !

Kalinka, petite « vieille » de 21 ans, la forme !

 

Suite à l’article sur l’arthrose chez le cheval je vais exposer ici de quelle manière j’agis pour diminuer les douleurs et gênes liées à l’arthrose de Kalinka.

 

Petit point sur son mode de vie

 

 

Kalinka est dehors dans les prés du matin au soir. Elle était ferrée depuis de nombreuses années lorsqu’elle est arrivée à mes côtés. A partir de ce moment-là, j’ai fait le choix de la déferrer. Le maréchal-ferrant a donc fait le nécessaire.

 

 

Côté travail, c’est vraiment modéré. Principalement de la balade à pied ou en selle, et il y a un an, on s’est mis à prendre des cours, pour palier à quelques manques, et puis aussi parce que j’ai terriblement soif d’apprendre et évoluer. Travail à pied et en selle.

 

 

Toutefois, on avance à notre rythme, ou plutôt celui de Kalinka (qui ne me déplaît finalement pas, bien qu’il faille être super patient) qui aime y aller pépère. Il n’y a que cet été où le travail s’est un peu intensifié afin de passer deux examens avec elle. Rien que Kalinka ne soit dans l’incapacité de faire, pas besoin de la pousser physiquement pour passer ces examens. Donc tout baigne côté « travail ».

 

 

Il y a un an, j’ai fait venir une ostéopathe. Une première pour Kalinka. Elle m’annonce qu’elle a un léger début d’arthrose, au niveau des boulets, normal pour un cheval de son âge. Ok.

 

 

Ça n’est qu’au printemps de cette année que les premiers signes visibles se sont faits sentir. A la sortie du box, quelques craquements et légèrement raide dans sa démarche lors des premiers pas. Rien de méchant, mais tout de même, je me suis dit qu’il fallait agir maintenant si je voulais qu’elle en souffre le moins possible.

 

 

Qu’est-ce que je peux changer ?

 

 

Tout d’abord, réfléchir à ce que je pouvais changer dans son quotidien pour son confort et éviter que l’arthrose ne s’aggrave encore.

 

 

Ne pas rentrer à l’écurie la nuit, je ne peux malheureusement rien y faire. Et pourtant, qu’est-ce que j’en rêve !!

 

 

Ensuite, aller bouger un peu plus. Ces derniers temps, il est vrai que nous ne faisions plus grand-chose. Suite à son dernier épisode de colique en avril, bien que sans gravité, je suis restée sur mes gardes et n’osais plus trop faire grand-chose avec elle. Et c’est là que je l’ai vu s’engraisser un petit peu, ma p’tite mamie.

 

 

Elle a toujours eu un ventre bien rond (elle a pouliné deux fois avant d’être avec moi), mais clairement, il s’agissait d’un manque de musculature, puisqu’arrivée chez moi, même ventre mais pas un pet’ de gras. Seulement là, il fallait bien voir les choses en face, manque d’activité et herbe particulièrement riche ce printemps-ci, ma Louloute s’est légèrement enrobée. Rien de méchant, mais forcément, même un léger surpoids par rapport à la normale ne peut qu’être mauvais pour ses articulations.

 

 

Donc, décision prise qu’il fallait qu’on se remette à bouger en douceur.

 

Allons chercher les orties !

Joindre l’utile à l’agréable: chercher des orties pendant nos balades afin de se bouger !

 

 

Pour finir, ses pieds. Un peu la base de la base quoi. Je n’étais pas satisfaite du tout. Le maréchal-ferrant ne la parait pas vraiment d’une manière très convenable. Elle n’avait pas les pieds dans le bon « axe ». Elle marchait bien, mais j’étais convaincue qu’il nous fallait une personne plus « qualifiée » pour faire un parage physiologique, qui comprendrait ma vision des choses et avec qui un dialogue serait possible.

 

 

Voilà les points sur lesquels je pouvais agir, bien que pour les pieds, je lui aie trouvé quelqu’un au mois de mars déjà. Ça n’était donc que le début du changement.

 

Quel traitement ?

 

 

Et bien là, j’y suis allée au pif, et vers le plus facile. Après avoir fouiné sur les forums et compagnie pour voir un peu les possibilités que j’avais, je me suis bien évidemment tournée vers des solutions naturelles.

 

 

A lui administrer, j’ai choisi l’ortie, que je connaissais déjà. Une plante connue et reconnue pour ses nombreuses vertus ! Elle est un anti-inflammatoire naturel et est reminéralisante, ce qui aide à la réparation du cartilage.

 

 

Comme nous étions en plein dans la saison, j’allais la cueillir en forêt et revenais avec des paniers pleins. En compagnie de Kalinka bien évidemment ! Une bonne raison pour nous de sortir en balade à pied régulièrement, c’était motivant. Des balades utiles en quelque sorte 😛 . S’équiper de gants (même deux paires, parce que ça traverse !) était bien sûr primordial afin de ne pas revenir avec les mains qui brûlent (l’ortie étant une plante urticante).

 

 

Il me fallait ensuite les faire sécher quelques jours avant de pouvoir les donner à Kalinka. Tous les soirs, elle avait le droit à une grosse poignée d’orties séchées. Un régal pour elle ! Elle en raffole, et c’est tant mieux !

 

Ortie 2

L’ortie, une plante aux nombreuses vertus

huile-arthrose-2

Huile de massage pour soulager l’arthrose

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis en externe, associé à l’ortie, j’ai concocté une petite huile de massage pour soulager directement les articulations.

 

Sur base d’huile de millepertuis (qui a de formidables propriétés anti-inflammatoires), j’ai ajouté des huiles essentielles : laurier noble, hélichryse italienne, gaulthérie couchée, lavandin (ayant toutes une action contre les rhumatismes par action anti-inflammatoire et/ou antidouleur).

 

10 gouttes de chaque pour 30 mL d’huile de millepertuis (huile que j’ai l’habitude de préparer pour moi-même, si vous êtes nombreux à vouloir la « recette » ainsi qu’un peu plus d’informations, je peux préparer un article).

 

Ainsi, chaque soir, je passais un peu de temps à masser chacun des boulets avec un petit peu de cette huile. Attention toutefois : je l’appliquais le soir, en sachant que Kalinka ne serait plus (ou plus trop) exposée au soleil. Car l’huile de millepertuis est photo-sensibilisante !

 

 

Résultat

 

 

C'est que Kalinka, elle en redemande des orties !
C’est que Kalinka, elle en redemande des orties !

C’est ainsi qu’à la mi-mai, j’ai mis tout ça en place. Pendant plus ou moins un mois. J’ai rapidement constaté un réel changement. Plus de craquements d’articulation du tout et surtout, elle qui avait toujours du mal à se porter en avant, plus aucun mal, elle était très allante et souple dans son pas. Un plaisir !

 

Je pense que c’est vraiment un tout ! Chercher la cause (pour Kalinka, mon petit doigt me dit que c’est le port des fers pendant de trop nombreuses années qui a déclenché ça), chercher à rendre le quotidien plus en adéquation avec la maladie en changeant ses habitudes et enfin, trouver un traitement qui convient.

 

C’est ainsi que pour Kalinka, le cocktail reprise des sorties (donc perte de poids, gain de muscle, dérouiller les articulations) + bon professionnel pour des pieds dans le bon axe + orties + huile de massage, a donner de bons résultats.

 

Le tout préparé avec un amour sincère et inconditionnel, ça ne pouvait que fonctionner ! 🙂

Et vous, quelles sont vos recettes anti-arthrose ?

 

 

26 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Oh là là, j’adore ! Pas (encore ?) d’arthrose a priori pour ma jeune grosse, mais je garde précieusement tes recettes de bons soins du cheval d’âge. Tu as un livre à écrire à ce sujet !

    Publié le 19 octobre 2014 à 09:50
    • J’espère de tout coeur que ta Louloute n’en aura pas !
      Aha, peut-être bien oui, pour le livre :P.

      Publié le 19 octobre 2014 à 10:16
  2. Pas d’arthrose pour Tabasco et son jeune âge, mais s’il vient à en avoir, je saurai quoi faire !!!
    C’est vraiment chouette si tes soins lui ont fait du bien au fur et à mesure, surtout ne plus entendre le craquement, ça a dû être une bonne récompense ! Plus qu’a continuer ainsi ! 🙂

    Publié le 19 octobre 2014 à 14:41
    • Oui en effet ! J’ai rapidement pu voir les effets de ces soins sur Kalinka, et l’arrêt des craquements me l’ont confirmé ! 🙂

      Publié le 19 octobre 2014 à 19:43
    • Tout à fait ! 😀

      Publié le 22 octobre 2014 à 15:46
  3. Super intéressant cet article !

    Shina n’a pas encore de l’arthrose (elle encore assez jeune) mais au moins, voici une solution naturelle qui permettra de contrer ce problème au moindre doute.

    Franchement, merci pour cet article. Je le trouve vraiment utile ! Et l’idée d’utiliser directement les plantes pour soigner ça plutôt que tout ces médicaments (voire ces produits chimiques) est très attrayante !

    J’espère que Kalinka continuera dans ce sens ! Elle a de la chance d’avoir une cavalière si soucieuse de sa santé ^^

    Publié le 23 octobre 2014 à 13:34
    • Je ne peux que te souhaiter que Shina n’ai jamais d’arthrose ! 🙂
      Oui, je cherchais vraiment une alternative naturelle aux médicaments ou autre, c’est chose faite pour l’instant.

      Merci pour Kalinka, c’est vrai que je me souci beaucoup de sa santé 😉 .

      Publié le 24 octobre 2014 à 17:47
  4. J’utilise de l’harpagophytum pour moi comme pour mes animaux depuis de nombreuses années avec des résultats visibles.

    La gaulthérie est plus efficace par son action locale, c’est prouvé. Cependant il faut avoir le temps de faire des massages (idéalement matin et soir) sur toutes les articulations, et sur tous les animaux ! 😉 Cela n’est envisageable que lorsque l’on a qu’un seul sujet à traiter et pas mal de temps libre pour cela.

    Raison pour laquelle je reste sur des traitements à bases d’harpagophytum.

    Publié le 25 octobre 2014 à 21:32
    • Merci beaucoup, je l’espère aussi 🙂 .

      Publié le 9 novembre 2014 à 12:02
  5. Nathalie Veron

    Ah enfin un truc naturel !!!!
    Kaly a 16 ans et a été longtemps, trop longtemps fourbue avant que nous l’ayons.
    Elle a tous les symptômes que tu décris et essentiellement l’hiver..
    Je vais m’empresser de faire ton traitement et j’aimerais bien avoir ta recette pour l’huile, à moins que tu aies publié un article ?
    Merci encore et je te donnerai des nouvelles si ça t’intéresse 😉

    Publié le 17 février 2015 à 21:48
    • Bonjour Nathalie, pour l’huile de millepertuis, ça n’est pas du tout la saison, puisque la plante se cueille en été. Mais tu peux facilement trouver l’huile toute prête dans une boutique bio ou pharmacie je pense. D’ici là je mettrais une petite note à la fin de cet article je pense pour indiquer comment faire sa propre huile de millepertuis 🙂 .

      Je veux bien des nouvelles de ta louloute avec ce que tu vas essayer oui ! 🙂

      Publié le 20 février 2015 à 10:30
  6. Tams

    Bonsoir

    Je viens de lire vos articles sur l’arthrose du cheval! très intéressant par ailleurs. Pour en revenir à l’arthrose, je rencontre actuellement le problème sur ma jument. On le lui a détecté l’année dernière. Ma jument s’est mise à boiter, j’ai décidé de l’amener voir un vétérinaire qui pouvait faire des échos et radios car on ne savait pas vraiment ce qu’elle avait.. Le vétérinaire qui m’a donné le diagnostic n’était pas étonné car les trotteurs ont souvent ce genre de problème… Donc début d’arthrose dans le boulet et éparvin du jarret. Son traitement à la suite du verdict : métacam pendant quelques jours, harpago pendant un mois et régime!! Nous avons eu beaucoup d’herbe l’an dernier et les chevaux ont pas mal grossi… du coup, je confirme, il ne vaut mieux pas que le cheval soit en surpoids sinon aie aie aie pour les articulations! Il m’a parlé de la perfusion de Tildren. 2 problèmes : le coût et le résultat sur le long terme! Actuellement, je lui fais une nouvelle cure d’harpago et ça fonctionne pas trop mal. Le vétérinaire a aussi mis en place un protocole au niveau de la ferrure. Elle a des fers spéciaux aux antérieurs et des fers en alu sur les postérieurs. Elle travaille aussi sur de courtes séances. Je lui fais aussi des séances de longe. Je précise aussi qu’elle vit au pré avec ses copines. Je ne conçois pas de laisser un cheval dans un boxe sauf pour soin. Elle me parait très heureuse comme ça même si parfois, elle ne serait pas contre rester en boxe quand il pleut!!
    J’aimerais bien avoir la recette de votre huile de massage. Je souhaiterais essayer sur ma jument…

    Avec mes remerciements.

    Publié le 20 février 2015 à 22:12
    • Bonjour, merci pour ton témoignage complet ! Oui c’est certain, pas mieux que l’extérieur pour un cheval, pour son moral et pour son physique !
      La recette de l’huile de massage est dans l’article, c’est juste la manière de faire soi-même l’huile de millepertuis que je n’ai pas encore écrite 😉 . Ca n’est pas la saison pour trouver du millepertuis, mais on peut en acheter toute prête pour faire l’huile de massage avec les huiles essentielles 🙂 .

  7. harel

    Super article même si je n’ai pas de cheval. Si tu veux j’ai entendu parler d’un gant étrille massant (bille massante d’un cote etrille de l’autre) elle est très bien pour les chevaux ayant de l’arthrose. Elle se vend a décathlon dans les 5€

    Publié le 25 février 2015 à 19:33
    • J’ai ce gant, mais je doute qu’il ai une réelle efficacité sur l’arthrose, si ce n’est le massage que l’on peut faire sur les articulations douloureuses, mais nos mains font aussi bien l’affaire 😉 .

  8. Uniblack

    Bonjour, il y a 1 an et demi on a detecté de l’arthrose au jarret gauche de mon cheval de 6 ans qui jusque la avait toujours ete au pres et jamais ferré (je l’ai eu a ses 2 ans)
    J’ai ete alerté du probleme car Black avait une raideur sur le posterieur gauche lorsqu’il etait au travail.
    Le veto m’a donc prescrit une cure d’harpagyl de trois mois a renouvelé un mois tout les 3 mois et une cure d’un mois d’aspirine (a donner ensuite lors de crise d’arthrose)
    Je lui fait egalement des cataplasme d’argile.
    C’est un cheval qui a de grosses articulations (on pense qu’il a du trait dans ses origines) il est donc plutot « gros » et je pense que cela ne lui facilite pas la tache, mais nous essayons de le faire maigrir.
    Maintenant nous faisons des balades au pas (monter) mais c’est compliquer car par chez moi le paysage est plutot valloné et je sais qu’il est preferable de travailler sur du plat. De plus il a tendance a s’exciter et a ruer ou rien que partir au trot (il est encore jeune et sa a toujours ete sa maniere de me montrer qu’il etait content) mais j’ai peur qu’apres ca il est mal. Qu’en pensez vous ? Aussi j’ai toujours aimer le travailler en liberté dans une carriere, mais maintenant que je le fait qu’au pas, encore une fois il s’excite, saute dans tout les sens, part au galop et apres ca, il boite.. la aussi je ne comprends pas, j’ai arretter cela car j’ai peur qu’il ne comprenne pas que c’est tout cela qu’il lui fait mal, la encore j’aimerais avoir votre avis.
    Sinon je travail monter au pas en carriere est c’est la que ca se passe le mieux.
    Je vais essayer les orties merci de tout vos conseils

    Publié le 27 août 2015 à 06:06
    • Bonjour,

      Effectivement, c’est une bonne chose d’essayer de le faire maigrir s’il est un peu gros, ça soulagera ses articulations.
      Pour les ruades, ce n’est pas évident. En effet il est jeune, il est probable qu’il ai envie de se dépenser, et dans ce cas, l’en empêcher n’est pas évident. Sinon, il est possible que le problème soit matériel (selle qui ne convient pas), l’assiette du cavalier qui lui déplaît, ou alors une douleur (l’arthrose au jarret justement ?). Ce n’est pas évident, il faut voir avec votre vétérinaire ainsi que votre ostéopathe.

      Publié le 14 septembre 2015 à 10:21
  9. Ghislaine

    Super article !
    J’ai un cheval avec de l’arthrose dans le jarret, je l’ai donc déféré il y a deux an et il est au pré jour et nuit depuis 3 ans avec un bel abris où il se protège régulièrement du vent et de la pluie.
    Le problème c’est que depuis quelques temps je fais mes études assez loin et je ne le vois plus qu’un week end par mois, malheureusement je ne connais personne pour l’emmener en balade en main … crois tu que les traitements que tu proposes sont efficaces seulement s’ils sont appliqués tous les jours ? Il est chez un agriculteur qui passe le voir tous les jours lui et son compagnon, connais tu une cure facile à administrer qui pourrait le soulager ?
    Merci 🙂

    • Salut Ghislaine,

      En cure, il existe les plantes telles que l’harpagophytum ou encore l’ortie, souvent en poudre à rajouter dans la ration.

      Bonne continuation pour ton loulou, c’est sûr que c’est moins évident de faire ce qu’il faut quand on est loin d’eux, mais il est dehors avec un abri, c’est l’essentiel 🙂 .

  10. charlotte

    bonjour, dans notre ecurie nous avons 5 chevaux poneys qui ont de l’age et commence a craqué aussi, depuis qu’ils sont chez nous plus de fer et liberte 24/24 mais ca continue a craque,pouvez vous me trans mettre par email votre huile de massage pour vois si ca peux les soulager aussi
    un grand merci pour votre blog j’adore lire vo article

  11. Ophélie

    C’est encore moi haha !
    Moi je serai bien intéressé par cette petit recette d’huile de millepertuis ! ^^
    C’est l’ostéo qui m’a dit que Douchka avait un début d’arthrose, mais ces derniers mois, j’ai vraiment eu l’impression que ça empiré, pourtant, elle n’a que 17ans, elle n’est pas ferré, elle vit au pré 24/24, 7/7, sauf l’hiver ou elle est rentrée de temps en temps (c’est là que j’ai eu des signes d’arthrose), et elle n’a fait presque que des balades dans toute sa vie !
    Alors un peu bizarre cette arthrose, mais elle a un antérieur qui n’est pas vraiment dans le bon axe et elle est en surpoids, voir gros surpoids, donc je pense que cela joue bcp !
    Mais petite Douchka, ne m’appartient pas, donc je ne fais pas non plus ce que je veux ! Donc j’ai commencé la cure d’orties, et pareil que Kalinka, elle adore ça ! Je pense qu’elles savent que ça leur fait du bien ! 😀 Mais pour le moment, j’ai doublé les doses, j’en donne matin et soir, et je ralentirai par la suite, s’il le faut.
    Bref, tout ce racontage de vie pour pas grand chose haha, mais je serai bien intéressé par l’huile de millepertuis, car sachant que les huiles essentiels ce n’est pas donné, vu la quantité qu’il faut mettre, le flacon ne durera pas longtemps si je l’achète ! ^^
    Merci de ta réponse, à bientôt ! 😀

    • Je t’ai répondu par mail 😉

  12. Carole

    Bonjour,

    Petite question, pour les orties, en hiver ça ne pousse pas et c’est une saison plutôt critique ??? pour les huiles, tu t’approvisionnes où? pharmacie, internet, …?

    Merci pour l’article

    Publié le 29 avril 2017 à 16:28
    • Il est possible de trouver sur Internet de l’ortie en poudre. Il faut privilégier celles pour lesquelles il est indiqué qu’elles ont été séchées en grenier ou autre. Qu’elles n’est pas été séché sous une forte chaleur, elles risqueraient d’avoir perdu leurs propriétés.
      Les huiles essentielles c’est selon. Si je n’en trouve pas dans ma pharmacie, je les trouve sur Internet (Aromazone est un site sûr pour les huiles essentielles).

      Publié le 30 avril 2017 à 08:45