Des pieds nus… comme des vers

J’ai pour projet de déferrer totalement ma jument. Quand elle a débarquée chez moi au mois de mars 2012, elle avait les quatre pieds ferrés. Vivant au pré avec d’autres chevaux, il était nécessaire de la déferrer aux postérieurs pour éviter des blessures aux autres chevaux. Mais ça tombait bien, puisque déjà avant d’avoir mon propre cheval, je m’étais dis que ce dernier n’aurait pas de fers ! Je n’étais pas encore au courant de tous les méfaits du fer, mais au fond de moi, j’étais déjà convaincue.

 

J’ai donc demandé au maréchal ferrant s’il était possible de tout enlever. Il n’a pas l’air très chaud, mais me propose de commencer par les postérieurs pour voir comment elle se comporte (car environ 60% du poids du cheval repose sur les antérieurs) . OK, va pour les postérieurs. No problemo pour ma poulette: elle marche sur le macadam, nickel, gravier elle y va doucement mais sûrement, concassé c’est pas trop ça mais c’est normal. Je suis contente, c’est encourageant pour la suite.

 

Ça fait maintenant 6 mois qu’elle ne porte plus de fer à l’arrière et tout va pour le mieux. J’ai même observé une amélioration: des sabots qui s’usent apparemment normalement, des pieds renforcés qui ne cassent plus au contact du moindre caillou, et surtout, ils sont beaux (du moins plus qu’avec les fers) et j’ai une jument qui semble être bien dans ses baskets. D’après moi il y a eu une réelle transformation bien qu’il y ai encore du chemin à faire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, il reste les antérieurs à déferrer. J’espère que le maréchal voudra bien se lancer là-dedans parce qu’il n’a pas franchement l’air d’avoir le même point de vue que moi. S’il veut pas, tant pis je trouverais quelqu’un d’autre. En tout cas, il est clair que je la ferais déferrer pour cet hiver parce que le verglas me fiche la trouille: gel et fers ne font  pas bon ménage.

 

La suite de l’aventure pieds nus ici !

 

      Comment j’en suis venue à vouloir déferrer ma jument ?

 

De nombreuses raisons m’y ont poussé. Je suis tombée sur cette possibilité par hasard, en traînant sur le Net. Ça m’a bien intriguée, car au bout de dix ans de club, difficile de nous ôter de la tête les choses que l’on nous a inculquées. Pour moi un cheval devait porter des fers, sinon « POUF ! », plus de pieds. Mais… quand on y pense , il est logique de penser le contraire: un cheval vient au monde sans fers me semble-t-il. Si c’était absolument vital, il naîtrait avec des pieds en métal ou quelque chose comme ça nan ? Et les chevaux sauvages, comment ils se débrouillent ?

 

Bref, au fil de mes recherches sur le sujet je tombe sur quelques sites très intéressants avec des infos à foison, qui m’ont laissé pensive (j’aime prendre mon temps pour peser les pour et les contre, normal non ? 😉 ) dans un premier temps puis qui m’ont convaincus des bienfaits du pied nu pour nos chevaux (et surtout des méfaits du fer), malgré des avis partagés sur le sujet dans le monde du cheval. J’ai donc décidé de prendre partie pour le cheval « aux pieds qui respirent (la santé) ». C’est une décision très réfléchie, et non une lubie. C’est devenue une conviction, puisqu’avant même d’avoir un cheval j’étais décidée à ne pas avoir de cheval ferré.

 

En tout cas, j’ai pris une décision et je compte bien m’y tenir. J’ai tout mon temps pour respecter son temps d’adaptation aux pieds nus.

 

 

Liens utiles

  • site d’A Cheval Pieds Nus, avec de nombreux témoignages
  • site de Pieds d’Enfer, qui regorge d’infos super intéressantes
  • le blog Podologie Equine Libre, qui est une véritable mine d’information, et surtout dont l’auteur a une approche holistique du pied nu. Le pied nu n’est pas juste un pied sans fer, c’est un tout !
  • mon avis sur le livre de Pierre Enoff, Le silence des chevaux, qui traite du pied nu

 

Et vous, avez-vous choisi le pied nu pour votre équidé, et comment ça se passe ?

 

 

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Je suis pour les pieds nus ! Un cheval vit mille fois mieux lorsqu’il vit au plus près de son état naturel et est ce que le fer est naturel ? Il ne me semble pas.

    J’aime beaucoup une citation que je trouve absolument vraie :  » On ne ferre pas un cheval qui court « .

    Les fers pour moi ne devrait être mis qu’en cas de nécessité pour raisons orthopédique, médicale quoi. Comme nous, on ne met pas de semelle orthopédique à quelqu’un qui n’en a pas besoin. Moi même étant obliger à en porter je me laisse bercer par l’idée que les chevaux ferrer alors qu’ils n’en ont pas besoin aimeraient eux aussi ne pas en avoir, tout comme moi…

    Je te conseille le parage naturel, plus adapté à la vie d’un pied nu.

    BREF vive les pieds nus !

    Publié le 21 novembre 2012 à 16:58
  2. Naturalship - Equitation Intelligente

    Pieds nus, oui, pourquoi pas ? Moi, je préfère éviter le fer également. Mais il faut savoir que ça nécessite un entretien régulier, et que le cheval a besoin d’user son sabot et de durcir sa corne en marchant sur du dur. Egalement un problème au printemps, les seimes d’herbage qui apparaissent lorsque l’herbe est d’un coup très riche. Rio en a eu une petite ce printemps, qui est toujours là, et qui a récemment tourné en fourmillière (pour simplifier, qui s’est infectée). Rien de grave ni de gênant, mais des soins en plus … Bref, le pied nu, c’est bien, mais il faut savoir de quoi on parle et ce que ça nécessite.

    Publié le 27 novembre 2012 à 14:13
    • Amaya

      Je profite de ta réponse pour ajouter qu’en effet, quand on se lance dans le pied nu (c’est comme pour tout il faut avoir conscience d’où on met les pieds, si je puis dire) il y a certaines précautions à prendre. Je n’en parlais pas ici car je ne faisais qu’exposer mon choix. Mais je ferais peut-être un article sur ce qu’il faut prendre en compte quand on passe au pied nu d’ailleurs, à voir ;-).

      Publié le 27 novembre 2012 à 19:30
  3. Rétrolien: Mon cheval pieds nus, enfin !

  4. Marie-Laure

    Pour moi les fers sont des portes bonheur pour les humains,
    mais pas du tout pour les chevaux !
    Mon poulain quarter horse de 2,5 ans ne connaitra jamais ça !

    Publié le 14 novembre 2014 à 14:41
    • Je suis bien d’accord avec toi !
      Et contente de savoir que ton poulain ne connaîtra jamais les fers 😉 .

      Publié le 20 novembre 2014 à 12:03
  5. Fanny

    La mienne je voudrais tenter aussi ^^ mais elle est déjà restée 6 mois sans et elle a très mal aux pieds même si c’est vrai que sa corne s’est améliorée j’ai préféré la referrer, je me rends compte que j’ai fais une erreur maintenant et je vais la redéferrer pour commencer une transition même si ses fers ne sont pas usés (et c’est mal vu par la personne chez qui elle est qui ne comprend pas pourquoi j’attends pas tout simplement qu’elle déferre XD)

    Publié le 15 juillet 2016 à 19:50
    • On fait tous des erreurs à un moment ou à un autre, l’essentiel étant de trouver le mieux pour son cheval 🙂 .
      Je te souhaite du courage pour la transition ! Je sais que ce n’est pas évident, que ça peut être long, mais quel bonheur de voir son cheval évoluer pieds nus ensuite 🙂