Des vacances… sans Kalinka

 

Veuillez m’excuser pour le manque de nouveautés ces derniers temps, mais je suis en vacances. Loin de ma belle, ma source d’inspiration. Du coup, ça fait deux semaines et demi que je voue mes journées au farniente. Et avec cette chaleur, je crois bien que j’ai le cerveau liquéfié… parce qu’il m’est impossible de sortir un seul article, malgré la longue liste de sujets que j’ai en attente. C’est franchement frustrant, mais je crois bien que de ne rien faire ne fasse que m’inciter à ne rien faire. Et en plus, ces trois dernières semaines, en voyant le dimanche arriver, je commençais à cogiter, à ne pas savoir quoi traiter comme sujet. M’enfin, c’est les vacances, alors no stress, et un jour, je me rattraperai, promis ! 😛 En tout cas, demain retour à la maison, et surtout auprès de ma belle, alors j’aurais matière à écrire des articles.

 

En attendant, Kalinka me manque terriblement ! C’est là que je me rends compte à quel point elle a une importance monstre dans ma vie. Elle est devenue l’un de mes piliers. Elle est arrivée pile au moment où j’en avais besoin, et du coup je m’y suis agrippée comme à une bouée. Elle fait parti de mon quotidien, alors là, je suis un peu pommée sans elle. Parce que quand ça va pas trop, il m’arrive de prendre la voiture et passer la voir. Avec elle, tous mes soucis s’envolent illico. Alors que là, loin d’elle, quand j’ai des petits coups de mou, l’envie me prend de vouloir la serrer dans mes bras. Mais je ne peux pas. Et je sens un gros vide, un manque.

 

Mais je sais qu’elle est bien là où elle est, avec ses copains, dans son pré, en train de se gaver d’herbe. Une vie de cheval. Du coup, ça me remet un peu à ma place. Est-ce que je n’en fait pas des tonnes ? Parce qu’après tout, elle s’en fiche pas mal que je sois partie trois semaines, elle. Elle ne vit que l’instant présent, elle ne pense pas à moi, mais lundi, quand je la verrai à nouveau, elle sera certainement contente de me retrouver (l’été dernier je suis partie quatre semaines, et quand je l’ai revue, elle m’a littéralement fait la fête, digne d’un chien !). Tandis que de mon côté, je me languis d’elle, à penser au jour où je vais enfin la retrouver, plutôt que de vivre pleinement l’instant présent, alors que quoi qu’il arrive, je sais que je vais la retrouver. Sacrée Kalinka, même à plus de 1100 bornes de distance, elle me fait prendre conscience de certaines choses, dont je tire des leçons. 😛

 

Bref, il n’empêche que je l’aime à la folie, et qu’elle me manque beaucouuuup ! Je compte les jours avant de retrouver le petit bout de jument qui illumine mes journées ! En tout cas, je ressors de ces vacances avec des envies plein la tête ! Envie de bien faire les choses avec ma bourrique, envie de faire de nouvelles choses. Par contre, une fois que je serai en face d’elle, j’espère que je vais continuer sur cette lancée, parce qu’avec moi, même si j’en ai l’envie, rien n’est garanti. 😛 Une fois devant Kalinka, je suis encore capable de me demander ce que je pourrai bien faire, ou alors de passer en revue mes objectifs et de me dire, « mouais ça nan, ça pas aujourd’hui… », et puis au final me retrouver à ne rien faire. Je me mets plus ou moins des bâtons dans les roues toute seule. Un défi personnel de plus ! 😉 Il me faut surmonter ces blocages afin de pouvoir progresser et faire des choses avec ma bourrique.

 

 

Sur ce, veuillez m’excuser encore une fois de ne pas vous offrir quelque chose de plus intéressant cette semaine, mais je vais me rattraper ! 😛

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. C’est vrai que nos dadous nous manquent vite quand on ne peut pas les voir ! On ne s’en rend pas compte quand on les voit tous les jours mais au final… Bonnes vacances à toi !

  2. Bonjour Amaya,

    Comme toi je n’écris plus depuis ces grosses chaleurs, malgré le nombre d’idées qui me traversent le cerveau! Mais l’heure est à autre chose!

    Ton article me fait du bien, je me sens moins seule en fait…et puis tu nous offre de l’authentique, ton amour pour Kalinka, de belles photos aussi…et ça fait du bien.

    Je vous souhaite de belles retrouvailles.

    A bientôt

    Cathy

    • Amaya

      Merci Cathy 🙂

      A vrai dire, je me sentais seule aussi, à ne plus savoir écrire d’articles :P. Mais on a bien le droit de s’octroyer une petite pause après tout ;).

  3. Arizona

    C’est dur … moi sa fait bien 2 moi 1/2 que je suis loin de ma Kachou T.T
    Bah ouais elle est pas à moi je sait même pas si je la reverrais un jour :'(

    Publié le 15 août 2013 à 18:45
    • Amaya

      Ooh mince, je suis désolée pour toi =/.

      Publié le 18 août 2013 à 11:01