La douceur d’un regard

Quand je suis avec Kalinka, vous me verrez souvent en train de la regarder, un sourire dessiné sur mes lèvres, mon regard toujours plongé de le sien, projetant sur elle toute la bienveillance dont je fais preuve à son égard. Je ne peux pas m’en empêcher. Je me sens bien dans cet état, j’ai un petit peu l’impression de planer, je suis dans une bulle avec elle. Et lorsque je la regarde dans les yeux, je vois d’innombrables choses, toutes plus belles les unes que les autres.

 

Dans ses yeux je vois les nombreuses facettes de sa personnalité. J’y vois toute la douceur qui la caractérise. Cette douceur qui me fait tant de bien et que je viens chercher à ses côtés lorsque les tracas du quotidien me submergent et m’écrasent. Une douceur toute particulière et chaleureuse près de laquelle j’aime me réfugier.

 

Dans ses yeux je vois toute la bienveillance qu’elle témoigne pour les êtres qui l’entourent. Une bienveillance issue de la grande sagesse que je décèle dans son regard. Sagesse dont je bénéficie un petit peu à chaque fois. Kalinka fait preuve d’une telle justesse, à chaque instant que je passe avec elle. Un grand enseignement dont je lui suis reconnaissante.

 

kalinka-31-08-20

Bienveillance ♥

 

Dans son regard, j’aperçois exactement le moment où elle passe de la sérénité à l’inquiétude, de la sagesse à la malice, de la certitude à l’interrogation. Je vois quand elle me demande quelque chose. Je vois quand elle cherche une solution à un problème. Je détecte dans ses yeux à quel moment viennent les clowneries et alors, je m’en réjouis d’avance en me demandant ce qu’elle va bien pouvoir faire comme ânerie.

 

kalinka-02-05-4

Là, vous la sentez venir la bêtise ?

 

C’est essentiellement grâce à son regard que je parviens à la lire, à la comprendre. C’est en grande partie de cette manière que je communique avec elle. Et je vois à son regard avec quelle facilité il lui est possible de lire en moi. Elle sait qui je suis. Ses yeux disent tellement de choses, dans le silence le plus total. C’est clair, limpide. Je la comprends. J’ai rapidement appris à lire dans ses yeux et aujourd’hui j’anticipe ses envies, ses besoins. Ses yeux me parlent. Et je m’amuse toujours autant de voir avec quelle simplicité il est facile de comprendre ma jument lorsque je suis attentive et ouverte, même si elle garde secret le fond de ses pensées. Mais même ça…

 

 

Je vois dans les yeux de Kalinka un univers entier, sans fin. Le sien. Dans ses yeux je vois la beauté du monde qui l’entoure. Je ne vois que des choses merveilleuses. Je vois le monde tel qu’elle le voit. Avec simplicité. Sans a priori. En prenant les choses telles qu’elles viennent. La plus belle des leçons, qu’elle continue à m’enseigner, toujours et encore. Parce que lâcher prise et vivre l’instant présent n’est pas chose aisée. Mais il suffit d’un seul regard dans le sien et je me souviens de cet élément essentiel au bonheur.

 

 

Je ne peux m’empêcher de plonger dans ses yeux de longs instants, dans l’espoir de toujours mieux déchiffrer cet être que je chéris et que mon cœur cherche à comprendre.

 

 

Lorsque l’on se promène, je vois le paysage défiler dans ses yeux et je ressens vraiment qu’elle aime ça. J’y vois ce qu’il l’effraie, ce qui l’attire et où elle projette de se rendre. Je me laisse transporter loin, très loin, par le regard doux qu’elle porte sur le monde autour d’elle. Je ne peux tellement pas m’empêcher de jeter un coup d’œil à l’expression de son regard qu’il m’arrive régulièrement de marcher à reculons face à elle. Une accro.

 

Quand il y a le regard, les mots ne sont plus utiles pour se comprendre...

Quand seul le regard suffit à se comprendre.

 

Dans ses yeux, j’aperçois parfois brièvement qui je suis. Parce qu’elle me voit sans filtre, telle que je suis, révélant ainsi mes forces et mes faiblesses. Plus je passe du temps avec elle, plus je me dévoile à moi-même. Plus j’apprends à la connaître en sondant son regard, plus j’apprends à me connaître. Et ça, c’est un enseignement extraordinairement riche, quelque chose qui m’accompagnera toute la vie.

 

 

Mais dans ses yeux, j’ai surtout vu qu’elle revenait à la vie petit à petit, après que je sois devenue sa gardienne. Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour subvenir à ses besoins et l’aider à surmonter cet état de léthargie dans lequel je l’ai récupéré et aujourd’hui, l’étincelle de vie, de sérénité et de joie que je saisis dans ses yeux… Wahou. J’en ai le cœur qui gonfle de bonheur. Voilà pourquoi je n’arrive pas à détacher mon regard du sien, qui est désormais si expressif et vivant. Je m’accroche à son regard parce que c’est en découvrant cet éclat de vie au fond de ses yeux que j’ai eu un regain d’énergie moi aussi pour revenir à la vie.

 

 

Pour cela, merci Kalinka pour ce joli regard empli de belles choses que tu m’offres à voir chaque jour ♥. En fermant mes yeux, je vois les tiens avec une telle intensité, que je sais que je n’oublierai jamais ce regard. Ton regard.

 


 

 

Logo CavalcadeCet article participe à la Cavalcade des Blogs dont le thème est « Dans ses yeux, je vois« , organisé ce mois-ci par Cheval et moi.

 

La Cavalcade des Blogs est un évènement qui a lieu chaque mois et qui rassemble les blogueurs autour d’un thème, toujours en rapport avec l’univers des équidés. 

 

16 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Lola

    Quelle complicité, c’est magnifique !

    Publié le 10 septembre 2016 à 13:38
    • Merci Lola ! 🙂

      Publié le 17 septembre 2016 à 19:45
  2. Pfiou tu m’as mis les larmes aux yeux. C’est beau ! C’est incroyable que tu arrives tant à la comprendre, moi je cherche encore (mais bon, ça fait quelques années que vous êtes ensemble, et je crois que la mienne a aussi ce côté blasé de tout pour l’instant).
    Elle a quand même l’air tellement géniale cette mamie Kalinka, ça donne envie de la rencontrer quand tu parles d’elle comme ça !

    Publié le 10 septembre 2016 à 16:46
    • Oooh, merci pour ce commentaire qui me fait plaisir ! <3 (puis tu passes en Alsace quand tu veux, pour rencontrer Maminette Kalinka 😛 )
      Je me souviens qu'au début, ce n'était pas évident de comprendre Kalinka quand elle était toute blasée et résignée. Je suis sûre que ta poupette va s'éveiller à tes côtés 🙂 .

      Publié le 17 septembre 2016 à 19:49
  3. Une très belle déclaration. C’est beau de voir comme vous pouvez vous comprendre juste avec un regard. Une telle alchimie avec son cheval, c’est magnifique.

    Publié le 10 septembre 2016 à 20:33
    • Merci pour ton commentaire touchant 🙂 .

      Publié le 17 septembre 2016 à 19:49
  4. Tu as fait tellement pour elle… c’est magnifique à lire ! C’est beau de voir que vous vous comprenez si bien, simplement sur un regard. Et c’est vrai qu’elle a un regard très expressif cette juju !!

    Publié le 11 septembre 2016 à 09:36
    • Merciii Cyrielle <3 !
      Ouiii, aujourd'hui, son regard exprime beaucoup de choses, je m'en régale :3 .

      Publié le 17 septembre 2016 à 19:50
  5. Superbe! Une belle complicité qui prouve que vous vous êtes bien trouvées 🙂

    Publié le 15 septembre 2016 à 09:26
    • Merci ! C’est tout à fait ça, nous nous sommes bien trouvées toutes les deux 🙂

      Publié le 17 septembre 2016 à 19:50
  6. Tu m’as également mis les larmes aux yeux, c’est tellement beau ce que tu raconte et écris avec tellement de justesse. J’arrive à lire dans les yeux de la mienne aussi et j’espère qu’elle deviendra une mamie aussi bienveillante 🙂

    Publié le 15 septembre 2016 à 09:36
    • Merci Aliénor !
      Je te souhaites d’avoir une p’tite mamie bienveillante aussi alors 🙂 .

      Publié le 17 septembre 2016 à 19:52
  7. Merci pour le partage de ces instants magiques. Ton texte m’a touchée moi aussi!

    Publié le 22 septembre 2016 à 16:21
    • Merci à toi ! 🙂

      Publié le 23 septembre 2016 à 08:35
  8. Louise

    C’est carrément poétique, et très beau !!!
    C’est une sacrée complicité que vous partagez toute les deux !

    Publié le 22 septembre 2016 à 17:22
    • Oooh, merci beaucoup Louise :3

      Publié le 23 septembre 2016 à 08:35