La force du lien, Magali Delgado et Frédéric Pignon

 

la-force-du-lienJ’ai toujours admiré Frédéric Pignon pour son travail avec les chevaux. Il semble toujours si calme, serein et souriant avec eux. Je suis fascinée. J’ai eu la chance de le voir en spectacle au Salon du Cheval de Paris en 2012, un pur régal. Comme à chaque fois que j’en vois des vidéos. Et Magali Delgado, une cavalière formidable. Les voir évoluer tous les deux sur la piste, juste une merveille, une profonde émotion.

 

Il y a quelques semaines en librairie, je suis tombée sur leur nouveau livre « La force du lien », écrit par Agnès Galletier et illustré avec les photos de Gabriele Boiselle.

 

Le livre était enveloppé d’un film transparent, donc je ne savais absolument pas à quoi m’attendre. Je n’ai pas mis longtemps à me décider, je l’embarque. En ce moment j’ai une soif de compréhension immense, et j’ai eu le sentiment que ce livre pouvait m’éclairer.

 

C’est donc avec une pointe d’impatience et d’excitation que j’ai déballé ce livre en rentrant chez moi. Et je lui ai fait son affaire en deux jours. Je l’ai dévoré ! Mais j’en ai savouré le sens de chaque phrase, de chaque mot, pour mieux m’en imprégner.

 

Il s’agit de conversations rapportées entre Agnès Galletier (journaliste du monde équestre) qui pose les questions, et Magali et Frédéric qui y répondent. Le tout dans le cadre idyllique de l’élevage familial Delgado.

 

Le livre est composé de cinq chapitres, qui explorent les nombreuses facettes de la relation Homme/Cheval. A la fin de chacun d’eux, Frédéric et Magali donnent leur définition de mots qui caractérisent la relation entre l’Homme et le Cheval. Mais il y a également de très émouvantes lettres écrites aux chevaux qui ont marqué le plus leur relation au cheval.

 

On y trouve l’écoute du cheval, la compréhension et le don de soi pour un véritable partage avec l’animal. Et une joie de vivre incroyable, qui nous porte inévitablement pendant la lecture.

 

On goûte à une part de leur relation avec leurs chevaux et ils nous livrent leur vision de cette relation. Ils nous offrent un regard différent sur le cheval.

 

la-force-du-lien-3

 

 

Il ne faut pas attendre ici une recette miracle pour construire une relation avec son cheval. Cela n’existe pas. Chaque cheval étant un être différent avec son histoire propre, ainsi que son cavalier. Peut-on d’ailleurs expliquer comment construire une relation avec son cheval ? Il faut le vivre.

 

On découvre que comme pour tout le monde, c’est la banalité du quotidien qui forge en partie la relation avec un cheval. Passer du temps ensemble. Chercher le plaisir du cheval avant tout. L’écoute, encore et toujours. S’adapter à chaque cheval en tant qu’individu. Comme pour tout le monde, il y a des hauts et des bas, et vient alors le temps de la remise en question.

 

Ce livre ne se lit pas, il se vit. On plonge en plein dans un univers d’amour à l’état pur et de compréhension. Les photos même ne sont qu’amour et sourires aux chevaux, sourires à la vie aussi. Quoi de plus optimiste et inspirant ? Ca a été une bouffée d’air frais pour moi !

 

En lisant ce livre, c’est toute ma relation avec ma jument que je revis, sur laquelle je parviens à mettre des mots et à laquelle je trouve un sens plus profond encore. Il m’offre des pistes « d’être » avec ma jument. Il me conforte dans le fait que mon désir de placer l’écoute de mon cheval avant tout est une bonne chose pour lui, pour nous, qu’il s’agit bien d’un pilier dans notre relation.

 

Ce livre est une bulle dans laquelle je peux me plonger toute entière, pour me souvenir que la relation avec les chevaux dont je rêvais enfant existe bel et bien, la seule chose qui a toujours le plus compté à mes yeux.

 

Ce livre est vraiment un bel objet qui nous laisse entrevoir la beauté et la simplicité de la relation aux chevaux de Frédéric et Magali, ces deux forces de la vie. Un ouvrage plein de sagesse et d’humilité, profondément émouvant.

 

C’est un livre qui se lit très rapidement, mais alors… quel trésor il renferme ! Un ouvrage précieux pour les amoureux du cheval qui rêvent d’harmonie.

 

 Si vous passez par ce lien Amazon, je touche une commission. Cela me permet de continuer à publier des articles sur ce blog, et surtout, si je me permets de vous proposer ce livre, c’est parce que je l’ai moi-même acheté et lu, je vous en parle donc en connaissance de cause !   ;-)

 

 

Et vous, comment l’avez-vous trouvé, que vous évoque-t-il ?

20 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. L.

    J’ai aussi eu la chance de pouvoir admirer ses artistes et leurs chevaux mais pour moi c’était cet été lors de la présentation de leur nouveau spectacle EQI à Avignon. Je n’ai pas été super fan de la mise en scène mais dès que les chevaux apparaissaient, c’était superbe !
    Je trouve le titre de ce livre très bien choisi, il représente si bien le la relation que ces personnes entretiennent avec leurs chevaux, c’est juste magnifique !
    Je crois que tu m’s convaincu de lire ce livre, ça donne envie !

    Publié le 5 janvier 2015 à 19:46
    • Merci pour ton avis !
      Tu as raison oui pour le titre du livre, je suis d’accord 😉 .

      Publié le 6 janvier 2015 à 10:17
  2. Tu me fais saliver, pour la énième fois… C’est sûr qu’un livre à propos des Pignons, de toute façon, tu t’arrêtes dessus. Mais avec tes mots et tes arguments, ça donne encore plus envie de se ruer dans une librairie. Quand est-ce que tu t’attèles à ton propre livre ?

    Publié le 5 janvier 2015 à 19:56
    • Bon alors mon article est réussi si je vous ai toutes donné envie de plonger dans ce livre 🙂 .
      Héhé, tu y tiens ! 😛 Bientôt peut-être !

      Publié le 6 janvier 2015 à 10:19
  3. Je suis passée devant en librairie pour m’acheter d’autres livres equestres. Je l’ai feuilleté il avait l’air très intéressant, mais ayant déjà plusieurs livres en main, il fallait faire un choix.

    A l’occasion je l’achèterais, il y a un passage avec Tellington Jones, que j’ai apprécié et que j’ai lu 😛

    (moi je te conseille « le silence des chevaux » de Pierre Enoff !!)
    Tayci Articles récents…Tous les thèmes WordPress PackBlogMy Profile

    Publié le 5 janvier 2015 à 20:29
    • Aaaah, c’est toujours un moment difficile le passage en librairie où il faut faire un choix parce qu’on a envie de tout lire 😛 .

      Oui, Linda Tellington Jones a préfacé le livre, c’est un très chouette passage d’ailleurs ! 🙂

      J’ai déjà lu et en ai fait un article l’été dernier, du « Silence des chevaux » 🙂 :
      http://www.vision-equine.com/le-silence-des-chevaux-pierre-enoff/

      Publié le 6 janvier 2015 à 10:22
      • Ah oui !! Que je suis bête ! Je l’avais déjà lu en plus 😀

        Publié le 8 janvier 2015 à 11:20
  4. Toujours aussi bonne critique litttéraire !
    Il a l’air captivant, mais bon, vu que je ne monte plus régulièrement pour pouvoir mettre en pratique ce qui y est écrit, et que je n’ai pas de cheval… Une lecture pour l’avenir sans doute !
    Alexia Articles récents…Brève interview de Nuno Oliveira – Définition du dressageMy Profile

    Publié le 6 janvier 2015 à 17:28
    • Merci Alexia !
      Ca n’est pas un livre « pratique », c’est avant tout une façon de voir le cheval, pour ensuite le vivre 🙂 .

      Publié le 7 janvier 2015 à 22:58
  5. Il a l’air bien ce livre, la façon dont tu en parles, avec tant d’émotions, prouve déjà l’intérêt qu’il peut avoir.

    Merci pour ce partage, ça donne drôlement envie de le lire ! Après je suppose que chaque relation est différente et dépend aussi énormément du caractère du cheval, mais comme tu dis, pas de solution miracle ! 🙂
    Soon a Horse Articles récents…Mes bonnes résolutions… confrontées !My Profile

    Publié le 6 janvier 2015 à 17:46
    • Tu as tout à fait raison oui ! Chaque relation est différente puisque chaque cheval et chaque cavalier est différent 🙂 .
      Je suis contente que ce livre ai l’air de plaire à tant de monde !

      Publié le 7 janvier 2015 à 23:00
  6. Je n’ai pas lu le livre mais je suis vraiment fan du travail des frères Pignon… Ca me donne envie de l’acheter!

    Publié le 9 janvier 2015 à 21:31
    • Comme tu aimes leur travail, je te souhaite de pouvoir lire ce livre un jour alors ! 🙂

      Publié le 12 janvier 2015 à 20:43
  7. ça donne envie !

    J’aime bien ce type de livre, ça change de ne pas parler technique, soins, ce qu’on veut obtenir du cheval, comment obtenir du cheval qu’il fasse ça ect. Un peu de douceur, place aux sentiments et aux ressentis, à la relation au cheval désintéressée…

    Je note dans ma liste de livres équestres !
    La Crinière Blonde Articles récents…L’hippophagie, un combat mal choisi ?My Profile

    Publié le 12 janvier 2015 à 10:50
    • Oui tu as raison, ça change des livres purement techniques, et pourtant, ça apporte tout autant aux cavaliers ! 🙂

      Publié le 12 janvier 2015 à 20:44
  8. Hey !

    Tient je reviens de lire ton article et comme je viens de finir le livre, je voulais comparer nos avis. On est sur la même longueur d’onde et on a eu le même ressentit ! 🙂

    Du coup, ça me donne bien envie de voir leur spectacle ^^ mais bon un jour, un jour…
    Tayci Articles récents…Nouveaux thèmes WordPress PackBlogMy Profile

    • Ah super !! 😀

      Je te comprends ! J’espère qu’un jour tu auras l’occasion d’aller les voir en spectacle ! 🙂

  9. Kaena

    Merci pour cette belle découverte… Il ne m’en faut pas plus, je craque !

    • Super, contente que ça te plaise ! 😀