L’argile, pour soigner les maux de nos chevaux

L’argile, une terre riche en minéraux, est un merveilleux cadeau de la nature. Elle nous permet de soigner bien des maux de façon très efficace, que ça soit en externe ou en interne.

 

On connaît tous l’argile pour ses bienfaits dans le cas d’engorgement pour nos chevaux. Mais ça s’arrête souvent là, et c’est bien dommage quand on sait que c’est une terre qui fait bien plus que ça ! C’est un peu le couteau suisse de la trousse à pharmacie !

 

Il existe plusieurs couleurs d’argile selon sa composition : verte, blanche, rose, rouge, jaune… Elles ont chacune leurs propriétés. L’argile verte est cependant la plus répandue car elle répond à la majorité de nos besoins.

 

Si ses vertus sont connues et reconnues depuis l’Antiquité, c’est moins le cas aujourd’hui. Mais dans la nature, les animaux ont bien compris les bénéfices de l’argile puisqu’ils n’hésitent pas à prendre des « bains » d’argile en se roulant dans la terre argileuse pour soigner des plaies ou encore à l’ingérer.

 

Par chez moi, la terre est argileuse et j’ai déjà eu l’occasion de voir Kalinka gratter de la terre sèche avec ses dents ou ses sabots pour ensuite la lécher. C’est bien qu’elle y cherche quelque chose.

 

Et vas-y que ça léchouille de la terre !

 

L’argile existe sous deux formes dans le commerce :

  • En poudre (surfine ou ultra-ventilée), pour une utilisation en interne comme en externe
  • Concassée, pour une utilisation en externe

 

Venons-en au plus intéressant… Pourquoi l’argile est un indispensable pour nos chevaux ? En externe, elle tire les saletés et bactéries pour les évacuer vers l’extérieur, autant pour une plaie que pour les tissus (muscle, tendon, organe…) qui se trouvent en dessous. En interne, elle absorbe les toxines, bactéries… Elle fournit également des minéraux qui sont absorbés dans l’intestin.

 

L’argile en externe

 

En application externe, on va faire des cataplasmes d’argile.

Elle a une action antibactérienne et cicatrisante sur les plaies. Très efficace donc pour les blessures puisqu’elle nettoie la plaie en tirant les saletés et bactéries vers l’extérieur, évite l’inflammation et d’éventuelles infections, calme la douleur et permet une cicatrisation rapide.

 

Dès que je retrouve Kalinka avec une plaie, j’étale de l’argile. Eventuellement je passe un peu d’eau si j’ai du mal à bien y voir avant, mais sinon, c’est argile et puis c’est tout (quoi qu’éventuellement du miel plutôt, selon la tête de la plaie) !

 

Dans ma boîte à pharmacie, j’ai toujours un tube d’argile prête à l’emploi pour les petits bobos de Kalinka. Pas de crème cicatrisante (composée de bien trop de choses dont on se passerait bien) ou de spray cicatrisant à base d’aluminium (l’alu est hautement toxique !).

 

Efficace également pour les brûlures, elle agit de la même manière que sur une plaie. Elle calme la douleur et évite l’apparition de cloques.

 

Pour nos chevaux à la peau délicate, elle soulage donc les coups de soleil ! 

 

Comme je le disais plus haut, en cataplasme, l’argile agit aussi sur les tissus qui se trouvent plus profondément en dessous. Elle s’utilise donc pour  des entorses, elle soulage les courbatures et est un très bon drainant dans le cas des engorgements, efficace pour divers problèmes de peau… Ce ne Argile5sont que quelques exemples parmi tant d’autres !

 

L’argile, c’est l’indispensable de ma trousse à pharmacie ! C’est pour ça que j’ai acheté un tube de pâte d’argile toute prête pour les petites urgences, en plus d’un stock d’argile en poudre. Ultra pratique !

 

Autre exemple, il y a quelques mois, j’ai pu faire sortir un abcès du pied de Kalinka avec l’argile. J’ai continué à l’utiliser une fois l’abcès sorti pour aider à évacuer toutes les crasses qu’il y avait à évacuer et éviter une infection.

 

Il m’est aussi arrivé d’utiliser l’argile pour la pourriture de fourchette

 

L’argile en interne

 

En utilisation interne, on peut donner à boire l’argile avec de l’eau. Soit l’eau toute seule, une fois que l’argile est au fond (mais plutôt à utiliser pour purifier l’eau que boivent nos chevaux), soit le mélange d’eau et argile, qui a une action plus forte.

 

Pour Kalinka, je suis la recette donné sur le site « Le Val des Fées » (avec un article très complet et détaillé sur l’argile et les chevaux qui vaut le coup d’oeil) et ça lui convient très bien.

 

Il y est recommandé de donner 1 cuillère à soupe pour 100 kg de poids vif, mélangée à 4 fois son volume d’eau.

 

Il est mieux de laisser reposer quelques temps dans l’eau avant de mélanger. Je mélange tout ça au moment de le donner avec des pommes et carottes. Je ne le donne jamais un nombre de jours défini, c’est souvent Kalinka qui m’indique quand ça lui suffit en boudant le seau et son contenu (grand maximum 7 jours pour elle).

 

L’argile aide au nettoyage du corps par l’intérieur. Elle détoxifie. C’est pourquoi il peut être intéressant de faire faire une cure d’argile à son cheval au printemps ou tout autre changement de saison pour aider à nettoyer l’organisme. De plus, elle peut permettre de combler des carences minérales, car les minéraux présents dans l’argile sont assimilables par l’organisme.

 

L’argile est efficace en cas d’inflammations et d’infections, qu’elles soient internes ou externes. Par exemple, lors de l’abcès au pied de Kalinka, en plus de cataplasmes, j’ai complémenté avec de l’argile en interne pendant quelques jours, pour lutter contre l’inflammation ainsi qu’une éventuelle infection. L’argile a parfaitement fait son job.

 

L’argile en interne est recommandée dans les cas de diarrhées, qu’elle permet d’enrayer, ainsi que dans les cas d’ulcères, où elle agit comme un pansement, en plus de permettre la cicatrisation des tissus.

 

Argile verte en poudre et concassée

Argile verte en poudre et concassée

 

A savoir !

 

L’argile agit quand elle est humide. Les résultats sont plus rapides lorsqu’on l’applique fréquemment. Quand on fait un cataplasme, il ne faut pas hésiter à dépasser la blessure pour avoir une action efficace. Pour nos chevaux, il est préférable de l’étaler d’abord dans le sens inverse du poil pour entrer en contact avec la peau.

 

Quand on prépare de l’argile, il est préférable de laisser l’argile boire l’eau avant de mélanger. Le mélange sera plus homogène. Il est aussi possible d’y ajouter des huiles essentielles pour accentuer l’effet que l’on recherche (anti-inflammatoire, antibactérien, cicatrisant, apaisant…).

 

Il ne faut jamais réutiliser l’argile dont on s’est servie avec un cataplasme ! Elle est chargée d’impuretés.

 

Lorsque l’on préparer l’argile, il vaut mieux le faire dans un récipient un verre ou en bois. Pareil pour l’ustensile avec lequel on va la mélanger et/ou l’appliquer. Il faut absolument éviter le métal (car certaines particules dans l’argile y sont sensibles) ainsi que le plastique.

 

Bien trop souvent on entend dire qu’il faut appliquer l’argile puis recouvrir de film plastique, mais c’est bien la chose à ne pas faire ! Au pire, s’il y a vraiment besoin de couvrir, on peut mettre un bandage en tissu, mais pas de cellophane, qui étouffe l’argile. L’argile doit respirer ! Car son rôle est entre autre de drainer vers l’extérieur tout ce qui n’a rien à faire là. Le mieux est encore de la laisser tel quelle.

 

Il faut aussi savoir qu’au début, quand on applique de l’argile, en interne ou en externe, on a souvent l’impression que ça empire les premiers jours. Mais c’est normal, ce n’est que l’argile qui fait son travail en sortant toutes les impuretés.

 

Pour les cavaliers aussi !

 

L’argile est bien utile aussi pour le cavalier ! J’en ai fait l’expérience l’an passé. Je travaillais avec Kalinka, elle a pris peur de quelque chose, elle a voulu se dégager, mais ne comprenant pas de suite ce qu’il se passait, je n’ai pas eu le réflexe de lâcher la longe que j’avais en main.

 

Résultat, la paume cramée, et bien comme il faut ! Et ça fait un mal de chien, avec l’impression de garder la main posée sur une plaque chauffante. 

 

En rentrant chez moi (je n’avais pas encore d’argile dans la sellerie, ça m’apprendra !) je me suis empressée d’étaler généreusement de l’argile sur la brûlure. Soulagement immédiat ! L’argile s’est vite mise à chauffer, elle pompait la chaleur de la brûlure.

 

Le lendemain, plus de chaleur sur la plaie, plus de douleur. Pas de cloques les jours suivants, comme on le voit habituellement suite à une telle blessure, et une cicatrisation éclair ! Et pas non plus de marque suite à la cicatrice.

 

Une autre fois, je me suis mise à avoir mal à une paupière. Et là, boum. Un orgelet. Et pas un p’tit ! Vous savez, le truc qui fait bien mal. Il s’agit d’une infection bactérienne, et on se retrouve avec une boule bien enflée et douloureuse sur la paupière.

 

Ni une ni deux, j’applique de l’argile autour (pas dessus, j’avais bien trop mal et peur de me faire mal en retirant l’argile). Je n’avais jamais eu d’orgelet avant et n’avais que vu un proche en avoir quelques-uns, douloureux et tenaces.

 

Et bien soulagement immédiat pour ma part ! Douleur et gonflement rapidement estompés. Et en trois ou quatre jours, plus rien. Ouf ! En plus, l’argile jamais au contact de l’orgelet, c’est dire si c’est efficace !!

 

Bref, vous l’aurez compris, pour moi, l’argile c’est la terre à (presque) tout soigner ! C’est devenu un réflexe pour soigner les maux de Kalinka et les miens. Surtout que ça ne coûte pas bonbon comme la multitude de produits « spécifiques » que l’on cherche à tout prix à nous refourguer.

 

Vous aussi, accros à l’argile ? 

 

Et même qu'on faire des petits dessins magiques avec l'argile pour soigner les p'tits bobos !

Et même qu’avec l’argile, on peut faire des petits dessins magiques pour soigner les p’tits bobos !

30 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Amaya de retour, avec un chouette nouveau design pour Vision Equine en plus! Super!
    Je connaissais l’argile, mais je ne savais pas qu’on pouvait l’utiliser pour tant de choses, et je n’aurais pas songer à la boire! Merci pour cette découverte.
    Cavali’Erre Articles récents…Top 9 des voyages insolites avec RandochevalMy Profile

    • Merci Emilie !
      Il est vrai qu’on ne songe pas souvent à boire de la terre 😛 .

  2. La photo conclue a merveille ce bel article 🙂 Super complet une fois de plus !
    Tu m’as fait réalisé quelque chose, ne pas réutiliser l’argile, je n’y avais tout bêtement jamais pensé !

    • Oui c’est vrai que ce n’est pas la première des choses à laquelle on pense (moi la première… ^^ ), et pourtant, il ne nous viendrait pas à l’idée de réutiliser un pansement.

  3. Pouaaaah, j’utilisais l’argile après un effort intense pour éviter les engorgements, et parfois sur les petites blessures, mais je ne savais vraiment pas qu’on pouvait s’en servir pour tout ça, et encore moins pour nous !!

    Tu m’as appris beaucoup de choses, c’est vraiment magique comme terre, j’y penserai maintenant ! Merci pour cet article complet et hyper intéressant comme toujours !

    • Et oui, un vrai couteau suisse l’argile ! 😛
      Merci à toi 🙂 .

  4. krys

    Merci pour cet article !! je le partage avec des amies qui me regarde comme si j était folle quand j étale de l argile sur une plaie et qui me dise tjr mais tu est bargeot mais donc plutôt cette super crème cicatrisante.
    ou alors quand je la met partout sur le Foureau de mon gros contre les mouches qui le pique et qui lui font avoir du pue la c plutôt mais enfin mais donc plutôt de la crème bien grasse qui attire toute la poussière et qui irrite encore plus !! je m en sert même contre la DER en prévention et bin ca marche aussi vue que le moucheron il pique plus, et niveau prix c est moins cher que tout les produits veto. par contre moi pour les ulcères je me sert d aloé vera je teste l argile si jamais il revient.

    • Ah oui je connais aussi ça ! J’utilise l’argile à toutes les sauces et j’ai droit aux mêmes regards.
      Merci pour le partage de ton expérience 😉 . Et tu as bien raison, c’est bien moins cher que tous les produits « spécifiques » qu’on nous vend !
      Effectivement, pour les ulcères, il semblerait que l’aloe vera soit très efficace !

    • Uniblack

      Bonjour, j’ai lue que vous utilisiez l’argile contre la dermite, petite question bete, comment faite vous ? Un cataplasme sur les zones sensibles aux piqures ?

      Publié le 27 août 2015 à 06:31
  5. J’utilise déjà depuis quelques années l’argile en cataplasme pour ma peau et mes cheveux (qui ont tendance à être gras), et c’est très efficace ! Tu prêches déjà une convertie ;).
    Si c’est bon pour les humains, pourquoi ne pas l’utiliser pour les chevaux effectivement ?

    • Pareil ! Ca fait longtemps que je l’utilise en cosmétique. Désormais je l’utilise pour tellement de choses !
      Contente que le sujet te plaise alors 🙂 .

  6. Clo

    Quel plaisir de pouvoir te lire à nouveau!! Le nouveau design du blog est top!
    Aaah, l’argile, j’étais sceptique la première fois que j’ai vu mon ancien employeur en mettre sur une plaie tel quel oO » Mais ça ma convertit totalement à l’argile verte pour les plaies. J’en avais toujours de prête dans le frigo (l’été s’est agréable sur les jambes!!)
    Par contre, je ne connaissais pas toutes ces vertus, merci pour toutes ces nouvelles connaissances.
    Je crois que je vais imprimer ton article, et que je vais le mettre dans ma pharmacie, avec l’argile 😉

    • Merci Clo ! 🙂
      Aha, c’est vrai qu’au début, ça surprend un peu de voir étaler l’argile telle quelle sur une plaie ^^ . Ah oui, tu as bien raison pour les jambes ! 🙂
      Je suis contente que l’article te plaise 😉 .

  7. C’est fou comme on se rend compte qu’en revenant à la base, aux produits naturels, c’est carrément plus efficace !
    Le miel + l’argile, c’est le must have de la trousse à pharmacie quoi :p

    • C’est exactement ça !! 😀

  8. Comme souvent je passe après la bataille!^^

    Un super article, qui nous apprend plein de chose ! Je me suis mise à utiliser l’argile pour Chicorée aussi, en externe surtout. Je pensais à lui en donner à manger et tu viens tout juste de me donner la solution pour lui en faire avaler ! 🙂

    Publié le 31 octobre 2015 à 09:46
    • Ah bein c’est super alors, ça tombe bien ! 😀

      Publié le 7 novembre 2015 à 11:32
  9. Marjorie

    Article très intéressant ! Je ne savais pas que l’argile était utile pour les brûlures. Bon à savoir !
    Je me suis déjà servir de l’argile avec mon gros, qui, l’hiver dernier à engorgé sans raison (ça ne lui était jamais arrivé) on a chercher pourquoi mais la seule chose qui a changé dans sa vie à ce moment là c’est sa litière (il est passé de la litière sciure à de la paille ! ) et vu que c’est un gros gourmand il n’arrêtait pas de manger sa paille (limite il fallait repaIllée tous les jours en très grande quantité… on en a déduit qu’il devait y avoir certaines toxines dans la paille (il suffit qu’elle soit de moins bonne qualité pour une fois où tout simplement qu’il a manger de la paille souillée…) bref ils à engorgé pendant une semaine de manière assez importante (gros poteaux à la plage des postérieur) quand je le faisais marché on voyais que ça désangorgeait un petit peu mais il restait toujours « un reste » qui persistait, j’ai regardé un peu sur le tête j’ai trouvé « l’argile » je suis allée acheter un pot d’argile marine il me semble, une application généreuse, laissez poser une nuit et rincé le lendemain matin : niquel ! Plus rien et plus jamais embêter ^^

    Publié le 13 décembre 2015 à 02:23
    • Merci pour ton témoignage ! En effet, l’argile est d’une efficacité redoutable en cas d’engorgement, associé à la marche 🙂 .

      Publié le 4 janvier 2016 à 11:38
  10. Ah oui quand même boire de l’argile, il fallait y penser ^^ ! Je connaissais les bienfaits de l’argile, mais je ne pensais pas qu’elle pouvait petre bénéfique à ce point là ! Article très sympa à lire en tout cas ! 🙂

    • Merci Charline ! 🙂
      En effet, on ne connaît pas souvent l’étendue des bénéfices de l’argile, alors qu’elle a un très large champ d’action ! Un vrai petit trésor de la nature 🙂 .

  11. Une grande utilisatrice de l’argile !! En cataplasme sur les membres après un concours, une grosse séance ou un trotting un peu difficile, à la belle saison j’essaie de faire une fois par semaine des cataplasmes sur le dos de mes juments de concours (plus difficile l’hiver sauf cet hiver où on a eu des jours assez doux donc j’ai pu les laisser à poil).

    J’avais une jument qui avait souvent des aigreurs d’estomac, donc argile dans sa ration & roule ma poule.

    Je l’utilise également pour soulager l’encolure de ma jument dermiteuse, ou sous le ventre là où les vilaines bestioles viennent piquer.

    J’ai aussi fait un mélange pour les pourritures de fourchettes !

    Le tout avec différentes HE en fonction de ce dont j’ai besoin, souvent je vais préparer l’argile dans de l’eau chaude lorsque je compte l’appliquer sur le dos, surtout quand il fait frais !

    • Ooooh, je n’ai jamais pensé à utiliser l’argile sous le ventre où se trouvent toutes les piqûres d’insectes ! Merci pour le partage ! 🙂

      Ouiii, super efficace sur les pourritures de fourchettes !

  12. Ophélie

    Il est vraiment super cet article ! 😀
    J’ai une petite question :
    Ma jument fait de la dermite estivale tous les étés et c’est vraiment une horreur, ça fait des années qu’elle a ça, mais cela n’a jamais été soigner ! Depuis que je l’ai, j’aimerai arrêter son calvaire, mais c’est hors de question de mettre une couverture. Alors j’ai déjà testé plusieurs produits, mais sans grand résultat, même le derfen, qui est pourtant un produit très fort.
    Alors je me suis renseigné un peu partout sur le net, mais je ne trouve pas trop de solution, pour moi, c’est un peu comme la maladie du siècle pour nos loulous. Et j’ai de même vu, que plus ça fait longtemps que la dermite est installé, et plus c’est dur de la faire partir, et ma louloute en a depuis des annéeeees !
    Et c’est là que l’argile intervient, pensez vous que je pourrais appliquer de l’argile, à la base de ses crins et à la base de la queue ? Je sais pas du tout si ça changerait quelque chose, mais c’est une question que je me posais alors voilà !
    Bonne journée ! 😀

    • Salut Ophélie,

      Je ne suis pas une grande connaisseuse de la dermite, mais l’argile pourrait certainement soulagée un petit peu ta jument des démangeaisons. A tester ! De toute manière, l’argile ne pourra pas lui faire de mal 🙂 . Par contre, ça ne fera certainement pas diminuer la dermite.
      Pour cela, il faut viser ailleurs, l’alimentation notamment (je pense aux céréales, sucres…). Tu dois pouvoir trouver des infos à ce sujet sur des forums.

      Bonne continuation avec ta Louloute 🙂

      • Ophélie

        Elle vit au pré à l’année, donc au niveau de l’alimentation, bah, c’est plus de l’herbe, et les différentes plantes qu’il y a dans le pré ! 🙂 D’acc’ d’acc’ !
        Les forums, j’en ai fouillé plein, mais j’ai jamais trouvé THE solution, j’ai presque l’impression que c’est un cas désespéré… Alors je vais peut être retenté avec le Derfen, qui est un produit très puissant pour la dermite, mais il coûte cher, et j’aurais aussi préféré la soigner avec des trucs naturels mais bon ! :/
        Dans tous les cas, merci de ta réponse ! Est ce que tu as un compte ou une page Facebook avec ta louloute ? 🙂
        Merci, à toi aussi ! 😀

        • Malheureusement de ce que j’entends autour de moi, il n’est vraiment pas facile de soulager les chevaux atteints de dermite :/
          Courage avec ta Louloute !

          • Ophélie

            Oui ! 🙁 Merci ! 🙂
            Et une dernière question, je sais qu’elle est débile mais bon…. quand on applique l’argile, il faut la retirer après ? On rince avec de l’eau ?

            Publié le 13 juillet 2016 à 00:13
  13. Chrys

    Bonsoir
    Pour la dermite j ai fait une cure de savon noir ou savon mou
    Directement sur les plaques et j en suis venue à bout

    Publié le 22 juillet 2016 à 21:49