Le tapis en pâte: vérifier si la selle est adaptée au dos du cheval

L’autre jour l’un d’entre vous m’a signalé que le lien (que j’avais mis sur l’article de la checklist pour vérifier si la selle est adaptée) et qui pointait sur le post d’un forum était ‘dead’. A plus post. Il y avait dessus la recette pour fabriquer un pad en pâte afin de vérifier si la selle est adaptée au cheval

 

Du coup, je me suis dis que c’était l’occas’ d’en faire un article pour re-détailler tout ça. Et l’occasion aussi pour moi de re-tester la selle après une année d’utilisation et une année d’évolution pour Kalinka qui a bien repris du poil de la bête.

 

Qu’est-ce que le pad en pâte ? 

 

Il s’agit d’un « tapis » en pâte. La pâte permet de prendre l’empreinte de la selle. Ainsi, on peut voir s’il y a des points de pression causés par la selle.

 

Ce pad, on peut le garder un bout de temps, si la pâte ne dessèche pas et que le tout tient bon. Ainsi vous pouvez l’utiliser pour vérifier si la selle va toujours régulièrement, au cours de l’année par exemple, ou si votre cheval travaille, parce que sa musculature évolue et son physique en général, au fil des saisons et de l’évolution du travail. Il peut donc se trouver que la selle ne convienne plus.

 

Voilà donc un outil qui vous sera bien pratique !

 

La recette

 

Ingrédients: 

  • 1kg de farine
  • 600 grammes de sel fin
  • 6 c.à.s. d’huile végétale
  • 1L d’eau bouillante
  • 2 sacs en plastiques épais et transparent (longueur minimum de 55cm)
  • du scotch large et transparent
Fabrication:
  • on mélange le tout pour obtenir la pâte (farine, sel, huile végétale et eau bouillante);
  • on divise la pâte en deux boules et on forme deux rouleaux;
  • avec le plastique et le scotch, on fait deux sachets de 20x55cm (on laisse un côté ouvert);
  • on met un rouleau dans chaque sachet et on ferme tout;
  • on étale la pâte avec un rouleau à pâtisserie, jusqu’à ce que la pâte remplisse le sachet de façon homogène. Il faut que ça soit bien plat;
  • on pose les sachets côte à côte avec une distance de 8cm et les lier avec le scotch (on oublie pas de mettre du scotch des deux côtés pour qu’il n’y ai plus de « collant » et pour consolider)
Voilà, votre pad est prêt à l’emploi ! 😉
J’ai repris la recette sur laquelle j’étais tombée sur le forum.

Comment l’utiliser ? 

On place le pad directement sur le dos du cheval. Puis on selle, normalement. Pas de tapis donc !
Pour ne pas fausser les résultats en montant depuis le sol, je prend un montoir bien haut histoire d’avoir juste à me poser sur la selle. Ainsi, pas de marques parasites dû au fait que je tire et m’appuie pour mon monter à cheval.
Une fois bien installé, on monte aux trois allures pendant une trentaine de minutes.
On descends ensuite le plus souplement possible, sans se retenir à la selle pour les même raisons que je viens de citer quand on se met en selle.
Et là… tadaaaam, résultat !

Comment interpréter le résultat ? 

Bon alors là, plusieurs possibilités ! Mais il faut savoir que si vous vous retrouvez avec un creux, la pâte à été fortement poussée, c’est le signe d’un point de pression, donc mauvais.
Pour mieux voir, si le soleil est avec vous, vous pouvez placer votre pad à contre-jour (attention, à bout de bras, c’est lourd :P), et ainsi, s’il y a des endroits où la lumière filtre, c’est qu’il y a un point de pression. Mais selon si la pâte à plus ou moins de place pour s’étaler dans le sachet, il est aussi possible que la lumière filtre partout où se trouvait la selle. Tant que c’est homogène sur l’ensemble de l’emplacement de la selle, c’est bon.
Néanmoins, rien ne vaut l’intervention et les conseils avisés d’un saddle fitter, formé à l’adaptation d’une selle au couple cheval-cavalier !!
Les différents cas de figure:
1. on se retrouve avec deux creux de part et d’autre du pad (avant et arrière), c’est qu’entre l’avant et l’arrière de notre selle, il y a moins de contact avec le dos du cheval. La selle fait « pont » et appuie fortement à l’avant et à l’arrière de la selle.
2. on a un creux à l’avant du pad. La selle penche vers l’avant et appuie sur l’avant du dos du cheval.
3. on a un creux à l’arrière du pad, la selle penche vers l’arrière et appuie sur l’arrière du dos.
4. on a un creux sur le milieu du pad, c’est que la selle fait « bascule » sur le dos du cheval.
5. on a une empreinte homogène, alors la selle fait bien son boulot et répartie comme il faut le poids du cavalier.
(je n’ai pas de photo illustrant les cas de figures où la selle ne convient pas. Vous pouvez en trouver quelques unes en tapant « pad en pâte » sur google, sinon, si vous testez ou avez testé et que vous en avez des photos, je suis preneuse ! :D)
Voili voilou, j’espère que cette petite recette vous sera utile ! De mon côté, j’ai retesté hier. J’avais oublié que pour ma selle, la taille des sachets et un peu « just ». Deux ou trois centimètres de plus n’aurait pas été de trop. Du coup j’ai essayé en deux fois. Une fois pour avoir comme il faut la marque à l’avant de la selle, et une autre pour bien avoir la marque de la selle à l’arrière. Pas tip top mais ça marche aussi. En tout cas, comme vous pouvez le voir sur les photos (ou peut-être pas, c’est pas évident à voir), j’obtiens une empreinte homogène.
Et petit plus, mon pad est rose, parce que dans l’eau, au moment de la fabrication, j’ai ajouté quelques gouttes de colorants alimentaire. Pourquoi ? Euh… je n’en sais rien, c’est plus fun. 😛 Et un an à moisir dans ma cave, la pâte n’a absolument pas bouger ! Toujours aussi maléable. Mais pour re-étaler la pâte plus facilement, on peut la placer au-dessus d’un radiateur.

A vous de tester !! 🙂

23 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

CommentLuv badge

  1. Ton article est top Amaya ! Plus clair que ceux que j’avais déjà lu sur le sujet. 🙂 Bien joué ! 😉

    ( A plus tard !!!!! 😀 )

    Publié le 23 septembre 2013 à 09:45
    • Amaya

      Ah merci, c’est gentil ! 😀

      (à tout bientôt !!! :))

      Publié le 23 septembre 2013 à 10:52
  2. Ah tient, jamais entendu parlé !! Pourquoi pas !! Je met ça de côté ^^

    Publié le 23 septembre 2013 à 12:56
  3. Excellent je ne connaissais pas du tout !! Tu as vraiment de très bon articles !

    Publié le 23 septembre 2013 à 15:36
    • Amaya

      Merci beaucoup 🙂

      Publié le 24 septembre 2013 à 16:03
  4. Je n’avais jamais entendu parler de ça !
    Je prends note, et je garde ça dans un coin de ma tête 😉
    Merci pour tous ces beaux articles ! 😀

    Publié le 23 septembre 2013 à 16:59
  5. Un chouette article qui va beaucoup me servir!^^
    Je cherchais justement comment tester ma selle mixte!

    Publié le 26 septembre 2013 à 09:31
    • Amaya

      Ah top, si tu testes, tu viendras nous dire ce que ça donne et ce que tu penses de ce dispositif ! 🙂

      Publié le 28 septembre 2013 à 14:29
  6. maybeu

    Toujours aussi intéressant tes articles. 🙂

    Publié le 1 octobre 2013 à 07:47
    • Amaya

      Merci, c’est gentil ! ;D

      Publié le 2 octobre 2013 à 21:47
  7. Intéressant ton procédé.
    Je ne connaissais pas du tout ce système là, qui semble facile à réalisé et accessible à tout le monde.
    Bonne idée.
    Merci du conseil !
    🙂

    Publié le 17 octobre 2013 à 21:37
    • Amaya

      C’est avec plaisir que je partage ce genre d’astuces que je trouve sur le Net avec les autres cavaliers, d’autant plus quand il s’agit du confort et du bien-être de nos compagnons ! :).

      Publié le 18 octobre 2013 à 10:50
  8. Marieke

    Ca a l’air d’être bien, mais n’oubliez pas qu’il est très important que la selle ne touche pas au niveau du garrot et sur tout le long de la colonne vertébrale. Il faut au moins 2 doigts d’espace sur tout la longueur, et une main en largeur pour que le rachis sois bien dégagé…
    Si vous n’êtes pas sûr pour la hauteur au garrot mettez vos doigts entre le garrot et la selle et mettez vous fortement en équilibre comme pour sauter un obstacle. Vos doigts ne doivent pas être écrasés sous votre poids. Ceci paraît évident mais il est impressionnant de voir le nombre de selles qui touchent au niveau du garrot, il suffit de vérifier sur les chevaux que vous croisez. 😉

    Publié le 14 décembre 2013 à 17:26
    • Amaya

      Et bien j’en parle justement dans un précédent article dont j’ai mis le lien au tout début de l’article ci-dessus ;).

      Publié le 14 décembre 2013 à 17:38
  9. Mélanie

    C’est une très bonne idée, je vais essayer. On m’avait dit aussi qu’on pouvait voir qu’une selle était mal adaptée quand elle se soulève au moment ou le cheval saute l’obstacle.

    Publié le 14 février 2014 à 11:45
    • Amaya

      Qui se soulève, ça dépend à quel point :).

      Publié le 16 février 2014 à 14:20
  10. Rétrolien: Comment choisir une selle de son cheval | Apprendre le cheval

  11. jeanne

    J’ai testé et je suis très contente du résultat que ça m’a donnée mon cheval est tranquille

  12. Rétrolien: Checklist pour vérifier si ma selle est adaptée au dos du cheval

  13. sandra

    Question bête, mais pas que… Cela donne quoi avec une selle inadaptées ? qu’obtient-on ?
    Merci!

    Publié le 24 avril 2016 à 14:14
    • Salut Sandra 🙂
      Pas de question bête ici !
      J’ai répondu plus ou moins à ta question dans la dernière partie de l’article: Comment interpréter le résultat. C’est sûr que c’est moins parlant que des photos, mais je n’en ai malheureusement pas d’autres que celles de ma juju 😉 .

      Publié le 26 avril 2016 à 18:39
  14. paloma

    Hello!

    Merci pour ton article. Mon cheval a un dos impossible, ta recette de tapis m’a dejà bien aidé à identifier les problèmes. Si tu veux, j’ai des tas de photos de mauvaise adaptation à partager. 🙂

    Bonne soirée,
    paloma

    Publié le 24 avril 2016 à 21:03
    • Salut Paloma !

      Ravie que cet article ai pu t’aiguiller un petit peu 🙂 .
      Pour les photos ce serai super sympa de ta part ! C’est toujours un plus pour les gens de voir des photos de cas variés.
      Si ça te dit, tu peux m’envoyer un p’tit message via le formulaire de contact, comme ça tu pourras récupérer mon adresse mail quand je te répondrai 🙂 .

      Publié le 26 avril 2016 à 18:36